Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le GPMM veut développer un trafic remorque avec Tanger



            Partager Partager

Goerges Oberlé du GPMM tente de convaincre les chargeurs de lancer une ligne ro-ro Marseille Tanger (photo F.Dubessy)
Goerges Oberlé du GPMM tente de convaincre les chargeurs de lancer une ligne ro-ro Marseille Tanger (photo F.Dubessy)

MAROC /FRANCE. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) travaille depuis deux ans sur le lancement d'une ligne maritime en ro-ro (remorques embarquées) entre Marseille et Tanger confirme Georges Oberlé.  Intervenant mardi 24 novembre 2015 lors du Forum Paca Maroc – organisé par le Pôle Med à Tanger du 22 au 25 novembre 2015 - ce cadre commercial du GPMM note que « 250 000 remorques passent chaque année entre Tanger et Barcelone dont 150 000 traversent ensuite la France pour des destinations européennes alors que d'autres partent en Espagne ou au Portugal. »

 

Après l'échec de négociations avec les transporteurs, le GPMM discute actuellement avec les chargeurs pour les persuader de collaborer à ce projet. « Nous souhaiterions récupérer 10% du trafic Barcelonais, soit 25 000 remorques, ce qui serait déjà très bien. »

 

Pour que ce trafic devienne rentable, les bateaux devraient filer entre 22 et 24 nœuds et assurer un temps de traversée (« transit time ») de 32 à 34 heures. Mais la plupart des remorques actuelles rechargent en Espagne avant de rejoindre le Maroc, et ne pourraient plus le faire en débarquant à Marseille. S'y ajoute une concurrence jugée "déloyale" par Georges Oberlé. « Les camions peuvent rouler le dimanche en Espagne. Ils passent donc en France le lundi matin. De plus, ils ne sont pas obligés de proposer un double équipage. Ils ne respectent pas la législation européenne. »

 

Reste que le tarif devra être compétitif par rapport à la route pour séduire les chargeurs. « La solution passe par la mise en place d'un trafic ro-pax qui permettrait donc de transporter à la fois du fret et des passagers » souligne Georges Oberlé, conscient que le port de Sète tout proche propose déjà ce service. « Nous essayons d'attaquer le marché allemand et néerlandais, deux pays à la fibre verte et qui travaillent beaucoup avec le Maroc. Nous pourrions débuter cette ligne avec eux » précise le responsable du GPMM.


Frédéric Dubessy, à TANGER

Mercredi 25 Novembre 2015

Lu 4963 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.