Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le G20 emboîte le pas sur la question fiscale


Rédigé par , le Lundi 9 Septembre 2013 - Lu 663 fois


Le G20 des 5 et 6 septembre 2013 n'aura pas permis l'émergence d'un consensus sur la question syrienne (photo G20)
Le G20 des 5 et 6 septembre 2013 n'aura pas permis l'émergence d'un consensus sur la question syrienne (photo G20)

MONDE. Si le sommet du G20, des 5 et 6 septembre 2013 à Saint-Pétersbourg, n'a pas permis l'émergence d'un consensus sur la question syrienne, les partenaires rejoignent l'Europe et le G8 sur le volet fiscal. 

 

Ils s'engagent ainsi à renforcer la lutte contre l'évasion fiscale, grâce à l'échange automatique multilatérale et bilatérale de données fiscales à compter de fin 2015. Une décision prise en conformité avec les intentions des autres organisations internationales.

 

Ils répondent à la demande faite par l'OCDE, en juillet 2013. Selon l'organisme, l'évasion fiscale des entreprises et des particuliers vers des comptes offshore coûte plusieurs centaines de milliards d'euros chaque année aux États. En juin 2013, les pays du G8 s'engageaient à créer un "échange automatique des données bancaires et fiscales" des contribuables et à la mise en place de nouvelles normes afin d'empêcher certaines multinationales d'"échapper à l'impôt via des mécanismes sophistiqués d'optimisation fiscale". Le Parlement européen adoptait en mai 2013, un rapport sur la lutte contre la fraude fiscale, l'évasion fiscale et les paradis fiscaux qui coûteraient annuellement 2 000 € à chaque citoyen européen.

 

Par ailleurs, le G20 s'engage à maintenir une approche "flexible" dans la mise en œuvre des stratégies budgétaires des pays membres et à mettre en place "les mesures nécessaires pour soutenir la croissance (...) renforcer les systèmes financiers et la résilience aux chocs externes".

 

La déclaration de Saint-Pétersbourg annonce aussi que la "grande majorité" des ressources supplémentaires prévues en juin 2012 (de 461 mrds$ soit 349 mrds€) ont déjà été mises à la disposition du FMI. 


Si onze des membres du G20 condamnent le bombardement à l'arme chimique du 21 août 2013 en Syrie, aucune réponse internationale n'a été fournie.

 
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info