Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Français Prophesee peut désormais voir plus loin grâce à une levée de fonds de 28 M$



            Partager Partager

Prophesee redonne la vue aux aveugles et l'offre aux machines (photo : Prophesee)
Prophesee redonne la vue aux aveugles et l'offre aux machines (photo : Prophesee)
FRANCE. Basée à Paris et spécialisée dans la vision neuromorphique (par ordinateur ou vision artificielle), Prophesee annonce, lundi 28 octobre 2019, la levée de 28 M$ (25 M€). La société a mis au point "une approche révolutionnaire de la vision industrielle basée sur les événements, qui permet de réduire considérablement les exigences en matière de puissance, de latence et de traitement des données imposées par les systèmes traditionnels à base de trames", comme l'explique un communiqué de l'entreprise. "Les capteurs et algorithmes neuromorphiques brevetés de Prophesee imitent le fonctionnement de l'oeil humain et du cerveau". Ils permettent ainsi de restaurer la vue aux aveugles comme aux machines avec une collaboration qui débute avec l'entreprise allemande Imago (caméras industrielles).

Cette troisième levée de fonds de la start up (68 M$ - 61 M€ - levés en tout en 2016, 2018 et donc 2019) a été dirigée par la Banque européenne d'investissement (BEI) et a réuni les investisseurs existants (iBionext, 360 Capital Partners, Robert Bosch Venture Capital, Supernova Invest) ainsi que de nouveaux venus dont les noms n'ont pas été divulgués. Lundi 28 octobre 2019, la BEI a signé un prêt de 20 M€ avec Prophesee dans le cadre du programme "European Growth Finance Facility" (EGFF), développé par le "Plan Juncker" (fonds européen pour les investissements stratégiques). "Ce mécanisme permet à la BEI de prêter des fonds non-dilutifs, avec un remboursement in fine, ce qui correspond parfaitement aux problématiques financières des sociétés en forte croissance, qui doivent investir dans la R&D avant de pouvoir bénéficier de revenus commerciaux conséquents", indique un communiqué de la banque. L'accord de financement va permettre la finalisation du développement de la quatrième génération de capteurs.

De nombreux débouchés se profilent

Prophesee va accélérer l'industrialisation de sa technologie bio-inspirée (capteurs Metavision) après le récent lancement d'un premier capteur basé sur les événements. Comme la vision humaine, cette technologie permet de percevoir des évènements (100 000 images par seconde), uniquement l'information visuelle essentielle dans la scène, pas une succession d'images traditionnelles et grâce à une rétine artificielle au silicium intégrée dans les capteurs.

La start up française envisage de multiples autres débouchés liées à la vision sur les marchés de l'automobile (voiture autonome), la santé (traitement des mal-voyants) ou l'industrie 4.0 (surveillance prédictive de l'usure des machines).

Créée en 2014 par Ryad Benosman, Bernard Gilly, Christoph Posch et Luca Verre (Pdg), sous le nom de Chronocam, Prophesee emploie aujourd'hui 102 ingénieurs et est titulaire de cinquante-et-un brevets internationaux.

Lundi 28 Octobre 2019

Lu 1834 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.