Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le Français Auplata entre au capital du groupe marocain OMM



            Partager Partager

La mine de Yaou en Guyane française (photo : Auplata)
La mine de Yaou en Guyane française (photo : Auplata)
FRANCE / MAROC. Le premier producteur d'or français, Auplata, acquiert 4,82% du capital du Marocain Osead Maroc Mining (OMM). Cette opération, d'un coût de 4 M€, s'accompagne d'une option d'achat pour obtenir, progressivement, 100% des parts du groupe minier, dès qu'Auplata détiendra au moins 5% d'OMM. "Le prix d'acquisition total de la participation d'OMM en cas d'exercice intégral de l'option d'achat d'une durée de cinq ans est de 82,9 M€", précise un communiqué d'Auplata publié lundi 30 octobre 2017.

Le Français entend par cette montée en puissance dans OMM devenir le premier actionnaire de la Compagnie Minière de Touissit (CMT), détenue à 38,28% par OMM. Cotée à la Bourse de Casablanca, CMT est spécialisée dans l'exploration, l'extraction et le traitement des minerais de base, métaux précieux et minéraux industriels. Elle est également la première société au Maroc dans la production de plomb argentifère de haute qualité et produit aussi des concentrés de zinc argentifère.

CMT s'engage depuis fin 2016 dans un plan d'investissements sur le site de Tighza au Maroc pour améliorer l'infrastructure de l'exploitation minière souterraine. Le prêt long terme de 28 M€ accordé par la Banque européenne de reconstruction et de développement (Berd) va notamment permettre le creusement d'un nouveau puits dans la veine principale de la mine (Ighaem Aoussar). Il sera achevé en 2020.
Parallèlement, le groupe prévoit le lancement d'une unité de production d'or courant 2017 et s'appuiera sur l'expertise d'Auplata en la matière.

A noter que CMT (184 millions de dirham de chiffre d'affaires - 16,57 M€ - en 2016) a été actionnaire d'Auplata du 1er février 2014 au 10 août 2016 mais ne dispose plus de liens capitalistiques ou financiers avec le Français. Par contre, quatre administrateurs de la CMT sont également administrateurs d'Auplata.

Coté à la Bourse de Paris, Auplata dispose en Guyane française de trois sites d'exploitations (Dieu Merci, Yaou, Dorlin), trois sites d'explorations (Couriège, Bon Espoir et Iracoubo Sud) et d'un site exploité à travers un contrat d'amodiation (Paul Isnard/Elysée) ainsi que de deux sites d'explorations en Côte d'Ivoire (Mont Goma et Adzopé).

Mardi 31 Octobre 2017

Lu 3146 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.