Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Fonds social européen a permis de créer 9,4 millions d'emplois


Rédigé par Eric Apim le Vendredi 6 Janvier 2017 | Lu 1502 commentaire(s)


Le FSE a apporté plus de 70% des ressources pour les politiques actives du marché du travail à Malte (photo : F.Dubessy)
Le FSE a apporté plus de 70% des ressources pour les politiques actives du marché du travail à Malte (photo : F.Dubessy)
UNION EUROPÉENNE. Selon un rapport de la Commission européenne publié jeudi 5 janvier 2017 et couvrant la période 2007-2013, le Fonds social européen (FSE) a permis à 9,4 millions de résidents européens de trouver un emploi et à 8,7 millions d'obtenir une qualification ou un diplôme.

Ce dispositif est le plus ancien fonds de l'Union européenne (UE). Créé par le Traité de Rome en 1957, "il est le principal instrument européen destiné à investir dans le capital humain en promouvant l'emploi et l'inclusion sociale" selon Bruxelles. Il aurait asssurer plus de 70% des ressources pour les politiques actives du marché du travail en Grèce et à Malte notamment. Et couvert plus de 5% des dépenses d'éducation et de formation d'un pays comme le Portugal.

Selon Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne chargé de l'euro et du dialogue social, le FSE a «contribué à moderniser les services de l'emploi et l'administration publique en général, et a aidé les personnes les plus défavorisées sur le plan social. Nous devrions maintenant nous fonder sur cette expérience pour investir dans le capital humain de l'Europe - à savoir ses travailleurs, ses jeunes et tous ceux qui recherchent un emploi

«L'évaluation publiée aujourd'hui démontre que le Fonds social européen apporte un véritable changement dans la vie des Européens. Grâce au soutien européen, des millions de personnes ont trouvé un emploi, ont amélioré leurs compétences ou sont parvenues à sortir de la pauvreté et de l'exclusion sociale. C'est un excellent exemple de solidarité européenne», commente Marianne Thyssen, commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs.

Sur la période de référence, sa dotation représentait 115,6 mrds€ dont 76,8 mrds provenant du budget de l'UE, 35,1 mrds des contributions publiques nationales et 3,7 mrds de financements privés.

A travers 117 programmes opérationnels, le FSE a bénéficié à 36% de citoyens européens inactifs, 33% de salariés et 30% sans emploi. 21% d'entre eux étaient défavorisés, 40% disposaient d'un faible niveau de compétences, et 30% étaient des jeunes.