Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Fonds saoudien de développement se mouille pour le barrage Moulay Bouchta


Le barrage marocain Moulay Bouchta bénéficiera d’un prêt saoudien, après que l’Opep ait déjà décidé d’aider cette infrastructure. Elle doit contribuer à sécuriser la ville de Chefchaouen en eau potable et accompagne un plan global de développement régional.


            Partager Partager

Un plan d'assainissement accompagne le programme hydraulique de Chefchaouen (photo MN)
Un plan d'assainissement accompagne le programme hydraulique de Chefchaouen (photo MN)
MAROC. Lancé en 2007, le projet d’un barrage de 12 millions de m 3 à Chefchaouen, dans la chaîne rifaine, au nord du Maroc, bénéficiera d’un prêt du Fonds Saoudien de Développement d’un montant de 140 MDH (12,6 M€, 60 MRials).

L’ouvrage, dont la construction devrait prendre 36 mois, est essentiellement destiné à sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville de Chefchaouen et l’irrigation des terres agricoles de la région. Mais le barrage Moulay Bouchta doit aussi limiter l’envasement du barrage Tahilalt, situé en aval.

En février dernier le Fonds de développement de l’Opep (OFID) avait déjà gratifié ce projet d’un prêt de 8 M$ ( 68 MDH, 6,2 M€). Ces prêts devraient financer intégralement la future structure hydraulique, dont la construction est estimée à 210 millions de dirhams (19 M€).

La Région et la villede Chefchaouen font l’objet d’un plan global de développement de 300 MDH, qui concerne tout autant le plan urbain d’extension, qu’une rénovation de la médina et un programme routier de désenclavement ou d’une mosquée.

Le programme, lancé en 2006, fait toutefois la part belle à une mise à niveau hydraulique de la ville, avec construction d’une station d’épuration et de 15 km de réseau d’eaux usées.

Le barrage Moulay Bouchta s’inscrit lui-même dans un programme chériféen de développement de l’hydraulique en milieu rural, comprenant huit barrages, dont ceux de Mazar, Koudiat El Garn, et Tamdroust dans la Province de Settat, le Barrage El Himer, les barrages Oued R’mel et Martil dans la Province de Tétouan, et enfin Wirgane et Taskourt dans la région de Marrakech.

 

Mardi 17 Mars 2009

Lu 3291 fois



Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.