Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le FMI révise à la baisse les perspectives de la zone euro


Rédigé par Eric Apim, le Mercredi 20 Avril 2022 - Lu 806 fois

La guerre en Ukraine, mais aussi les effets de la Covid-19 qui persistent, vont impacter plus fortement que prévu les économies mondiales et européennes selon le Fonds Monétaire International. English version


UE. Dans une publication du mardi 19 avril 2022, le Fonds Monétaire International (FMI) révise à la baisse ses prévisions concernant les perspectives de l'économie mondiale et constate une forte hausse de l'inflation. En cause les effets du conflit en Ukraine qui exercent, notamment, une forte pression sur les prix alors que ceux de la Covid-19 ne sont pas encore tous absorbés.

"Avant même la guerre, l’inflation s’était accélérée dans de nombreux pays en raison des déséquilibres entre l’offre et la demande et de l’aide apportée par les pouvoirs publics pendant la pandémie, ce qui avait entraîné un resserrement de la politique monétaire. Les dernières mesures de confinement prises en Chine pourraient provoquer de nouveaux goulets d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement mondiales", souligne Pierre-Olivier Gourinchas. Pour le conseiller économique et directeur des études du FMI, auteur de cette note, "au-delà de ses conséquences humanitaires immédiates et tragiques, la guerre va ralentir la croissance économique et accentuer l’inflation. Dans l’ensemble, les risques sur le plan économique se sont fortement accrus et les pouvoirs publics doivent désormais procéder à des arbitrages de plus en plus complexes".

Onde sismique

Le FMI révise ses prévisions de janvier 2022 (graphique: FMI, Perspectives de l'économie mondiale)
Le FMI révise ses prévisions de janvier 2022 (graphique: FMI, Perspectives de l'économie mondiale)
Le FMI table désormais une croissance mondiale de 3,6% pour 2022 et 2023. A cause des conséquences indirectes de la guerre, les pays de la zone euro devraient n'atteindre que 2,8% de croissance en 2022, soit un recul de 1,1 point de pourcentage par rapport aux prévisions (+3,9%) livrées en janvier 2022 par le même organisme. En octobre 2021, ce chiffre était même de 4,3%.

Les pays de cette zone se trouvent tous en retrait. Par exemple, l'Allemagne (2,1% de croissance) perd 1,7 point, l'Italie (2,3%) 1,5 point et la France (2,9%) 0,6% point. Cette tendances rejoint celle de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) estimant, en mars 2022, une perte de 1,4 point.
Pour les perspectives 2023, les disparités s'élargissent avec une moyenne de la zone euro de 2,3% (-0,2 points), mais 2,7% pour l'Allemagne, 1,7% pour l'Italie et 1,4% pour la France.

L'inflation européenne se trouve désormais à 7,5%, un niveau inédit. "Bien que plusieurs États auront besoin de consolider leurs finances publiques, cela ne doit pas empêcher les gouvernements d'offrir une aide ciblée aux réfugiés déplacés par le conflit, aux ménages touchés par la hausse des prix des aliments et de l'essence et à ceux affectés par la pandémie", conseille le chef économiste du FMI.

La Russie est l’un des principaux producteurs de pétrole, de gaz, de métaux, et l’Ukraine, de blé et de maïs. "Les pays importateurs de ces produits en Europe, dans le Caucase, en Asie centrale, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne sont les premiers à pâtir de cette situation. Les augmentations de prix des denrées alimentaires et des combustibles vont nuire aux ménages à faible revenu dans le monde entier, y compris sur les continents américain et asiatique", commente Pierre-Olivier Gourinchas. "A la manière d'ondes sismiques qui se propagent à partir de l'épicentre d'un tremblement de terre, les répercussions économiques de la guerre se font sentir bien au-delà de la région, essentiellement par l'intermédiaire des marchés des produits de base, des échanges commerciaux et des liens financiers", précise la note.
Selon l'institution de Bretton Woods, les PIB de la Russie et de l'Ukraine devrait se contracter respectivement de 8,5 et 35% en 2022.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 16:10 Nouveau record d'inflation en Turquie

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:20 L'Iremmo crée une antenne à Marseille €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info