Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Le Costa Deliziosa écourte une croisière pour incident technique




Le Costa Deliziosa restera 48h à Marseille en réparation (photo Costa Croisières)
Le Costa Deliziosa restera 48h à Marseille en réparation (photo Costa Croisières)
FRANCE. Le paquebot Costa Deliziosa est entré lundi 19 décembre 2011 en cale sèche à Marseille communique le Grand port maritime de Marseille (GPMM).

Ce bateau de 294 mètres de long, lancé par la compagnie Costa Croisières en février 2010, a connu un incident technique non précisé et a dû écourter sa croisière en débarquant ses 2 000 passagers et 1 000 membres d'équipage.

Réparé dans la forme 8 du Chantier naval de Marseille (CNM), le Costa Deliziosa pourrait en repartir d'ici à mercredi 21 décembre 2011.

Lundi 19 Décembre 2011

Lu 7793 fois





1.Posté par castello (paco) le 20/12/2011 15:05
Et dire qu'un certain nombre de personnes qui, hier nous condamnaient à disparaître se réjouissent aujourd'hui des retombées économiques de cette activité à forte valeur ajoutée. Heureusement que les salariés avec leur syndicat CGT non pas adhéré à leur vision minimaliste.

Paco RN CGT

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

2.Posté par Terge le 21/12/2011 10:24
J'étais sur le Deliziosa entre le 13 et le 18 décembre et lorsque nous avons appareillé le vendredi 16 de Cagiari en Sardaigne à 19 heures pour rejoindre Ajaccio il était prévu une mer agitée.
Ce fut le cas et au petit matin la traversée du détroit de Bonifacio a été extrêmement difficile avec du vent très violent (force 10 nous a-t-on annoncé) et un gite très important du navire côté babord qui nous a fait craindre le pire .
Une fois sorti du détroit le vent a baissé quelque peu et nous nous acheminions vers Ajaccio quand aux alentours de 11 heures du matin nous avons entendu un grand bruit qui n'avait rien à voir avec le mauvais temps.Quelques minutes plus tard une annonce nous faisait part de l'annulation de l'escale d'Ajaccio. La raison invoquée étant que la zone portuaire d'accostage serait difficile à cause du mauvais temps.Le bateau a continué à naviguer pour arriver comme prévu le dimanche matin à 8 heures à Savone.
Le bateau étant immobilisé à Marseille il serait souhaitable que le public soit informé de la nature de cette panne (avarie ?) technique , d'autant que ce bateau part dans quelques jours pour un tour du monde de 99 jours.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

3.Posté par Jalo le 21/12/2011 14:10
Nous aussi, Terge nous étions sur ce bateau.
Il faut préciser qu'une forte gîte inclinait le bateau après un incident qui semble être une panne de stabilisateur si on en croit les dires de certains membres de l'équipage.
Les passagers s'en sont bien tirés (quelques placards vidés et objets personnels à terre).
Rien à voir par rapport à l'accident que nous avons connu sur le Louis Majesty début 2010. Je pense que l'on est bien en sécurité sur ces bateaux modernes.
Espérons que Costa va dédommager les passagers pour l'abandon de l'escale d'Ajaccio que nous étions impatients de visiter.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

4.Posté par Valletta le 26/12/2011 12:12
Nous étions aussi sur ce magnifique bateau lors de la croisière du 13 au 18 décembre. La mer était très agitée, mais ce que je n'ai pas compris c'est pourquoi nous avons longé la Corse par l'ouest au lieu de l'est ? En effet un grand bruit a déstabilisé le navire, nous penchions dangereusement ! ! ! Le dernier jour a été assez pénible mais nous garderons quand même un super souvenir.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

5.Posté par Ange le 27/12/2011 23:29
Bonjour, moi aussi j'étais sur la croisière du 13 décembre et c'est exact, le navire penchait vraiment. Il faudrait que la compagnie Costa dise exactement la vérité sur ce qui s'est réellement passé à bord de ce navire.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

6.Posté par Jalo le 02/01/2012 18:04
He bien, voici un extrait de la réponse faite par Costa à l'agence de voyage qui nous a vendu nos places pour cette croisière ;

Cher Partenaire,

Nous faisons suite à votre courriel ...

C'est avec toute l'attention requise que nous avons pris connaissance de la teneur de leur doléance inhérent à leur excursion et tenons à leur apporter les éléments de réponse.

Afin de vous répondre, nous avons pris attache avec le Guest Service Manager qui nous confirme que pour des exigences de sécurité, nous avons dû modifier l'escale à Ajaccio par une navigation en mer le 17 décembre dernier suite à des conditions climatiques (mer très agitée) non favorable à l'amarrage du navire au quai.

Pour rappel, l'article 5.5 de nos conditions générales de vente nous exonère de toute responsabilité : "L'organisateur, et, pour son compte, le Commandant du navire possède en outre la faculté de modifier l'itinéraire de la croisière pour des raisons de force majeure ou pour des exigences de sécurité du navire ou de la navigation. L'exercice de cette faculté n'implique pas de "modification de voyage" conformément à la clause présente.".

Nous sommes persuadés que nos clients comprendront le choix du Commandant qui a estimé opportun de favoriser la sécurité de nos passagers et de notre personnel.

Cet élément établi, nous vous souhaitons, Cher Partenaire, une bonne et heureuse année 2012.

Pauline
Service Relations Clientèle


Même pas un mot de regret. Merci Costa, vos passagers sont bien traités.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


7.Posté par Valletta le 03/01/2012 10:30
Remarque à cette réponse de Costa.
Je ne vois aucun reproche à faire au commandant qui a pris une juste décision en évitant d'accoster à Ajaccio. La mer était si agitée et ce n'est pas la faute de Costa.
Nous sommes enchantés de notre croisière même si nous n'avons pu visiter Ajaccio.
Pour nous c'est : Bravo Costa.
C'est extraordinaire de voir toujours des clients mécontents ! ! ! !

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

8.Posté par Vox le 03/03/2012 20:26
Je dois partir en octobre sur le Déliziosa, après le Concordia et le Allégra !!! ça fait un peu peur !!!!

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

9.Posté par Jalo le 04/03/2012 22:23
Non, je pense que c'est la loi des séries.
Nous, nous avons connu les stabilisateurs en panne sur le Concordia, le problème (le même ?) sur le Déliziosa, et l'accident plus grave sur le Louis Majesty. Cela ne va pas nous empécher de repartir début avril en croisière.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.