Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Coronavirus menace le tourisme méditerranéen



            Partager Partager

Le tourisme italien à tout à craindre du Coronavirus. Photo GT
Le tourisme italien à tout à craindre du Coronavirus. Photo GT
MEDITERRANEE. La crise du Coronavirus devrait impacter fortement l'économie touristique de certains pays méditerranéens. Une à une, toutes les grandes compagnies aériennes suspendent leurs vols de et vers la Chine, qui a interdit à ses ressortissants les voyages organisés. Or le pays le plus peuplé au monde est devenu en quelques années un très bon clients des destinations touristiques. Les Chinois apprécient l'Europe, particulièrement la France et la Toscane, en Italie.

En 2018, le marché chinois a représenté près de 150 millions de voyages à l'étranger selon l'OMT (Organisation mondiale du tourisme). 2,2 millions ont choisi la France, deux fois moins l'Italie.

L'Espagne suit en trois troisième position dans ce classement des pays méditerranéens, avec près de 900 000 touristes en 2018. D'autres destinations vont également souffrir, comme le Maroc, qui va perdre 28 000 visiteurs chinois pour le seul mois de février 2020. 150 000 touristes de l'empire du milieu ont choisi le royaume comme destination en 2018.

Une épée de Damoclès

Sans touriste, la Méditerranée perd un pilier de son économie. Photo GT
Sans touriste, la Méditerranée perd un pilier de son économie. Photo GT
Les Chinois dépensent beaucoup en vacances. En 2018, ils représentent pour le secteur français une manne de quatre milliards d'euros, soit 7% du PIB du tourisme hexagonal alors qu'ils ne totalise que 2,5% de la fréquentation. En Italie et en Espagne, ces visiteurs généreux représentent un chiffre d'affaires d’environ un milliard d'euros.

Au delà de la perte financière que représentera l'absence des Chinois sur les plages et dans les musées, le Coronavirus va impacter le tourisme à un niveau difficilement évaluable. Que se passera-t-il si l'épidémie se propage dans des pays méditerranéens, ou si une psychose s'installe ? Pour des pays comme la Grèce, la Tunisie, la France, l'Espagne ou la Croatie, une épée de Damoclès menace leur économie.

Gérard Tur
Lundi 3 Février 2020

Lu 609 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.