Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info





Le Conseil métropolitain Aix-Marseille-Provence veut rendre éligible ses actions au programme Interreg Maritime



            Partager Partager

Le programme Interreg Maritime-Marittimo concerne cinq régions françaises et italiennes (carte : Union européenne)
Le programme Interreg Maritime-Marittimo concerne cinq régions françaises et italiennes (carte : Union européenne)
FRANCE. Constatant que si la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur est bien intégrée au programme européen Interreg Maritime (Interreg Marittimo), le département des Bouches-du-Rhône ne l'est pas (au contraire de ceux du Var et des Alpes-Maritimes), le Conseil métropolitain Aix-Marseille-Provence approuve un plan d'actions et d'influence. Lors de sa séance du jeudi 24 octobre 2019, son assemblée a voté un texte en ce sens.

Le programme européen de coopération transfrontalière Interreg Maritime réunit pour la période 2014-2020 deux régions françaises (Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse) et trois italiennes (Ligurie, Toscane, Sardaigne) autour de programmes axés sur quatre thèmes prioritaires : Promotion de la compétitivité des entreprises dans les filières prioritaires transfrontalières (budget de 41,28 M€ ; protection et valorisation des ressources naturelles et culturelles et gestion des risques (budget de 97,58 M€) ; amélioration de la connexion des territoires et de la durabilité des activités portuaires (budget de 30,96 M€) ; augmentation des opportunités d'emploi, durable et de qualité, et d'insertion par l'activité économique (budget de 17,82 M€).

La Métropole regrette que les territoires éligibles le soient au niveau départemental. "Seuls deux départements de la Région sont pleinement éligibles au programme : le Var et les Alpes-Maritimes. Les acteurs publics comme privés du territoire des Bouches-du-Rhône ne peuvent participer aux projets du programme que d'une manière limitée : leur budget est plafonné à 20% du budget général du projet, et surtout, les activités (études territoriales et/ou projets pilotes) doivent produire des résultats exclusivement sur les territoires éligibles, en l'occurrence, le Var et les Alpes-Maritimes. Cette dernière limitation exclue, de facto, les collectivités territoriales des Bouches-du-Rhône (Conseil départemental, Métropole, communes...). Seuls les acteurs privés situés dans les Bouches-du-Rhône ont la possibilité de participer au programme Interreg Maritime France-Italie", argumente le Conseil métropolitain.

12 M€ de fonds Feder espérés pour les Bouches-du-Rhône

Alors que se prépare la nouvelle programmation européenne 2021-2027, l'assemblée des élus entend donc "entreprendre une action de lobbying pour l'intégration du territoire des Bouches-du-Rhône comme zone géographique éligible dans le futur programme". Elle comprendra l'élaboration d'un argumentaire technique en collaboration avec le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), la Chambre de Commerce internationale régionale et le Chantier naval de La Ciotat, des courriers aux décideurs institutionnels de ce programme (Commission européenne, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Région Toscane, Corse, Ligurie, Sardaigne, les deux départements Var et Alpes-Maritimes ainsi que les quatorze provinces italiennes) et des rencontres bilatérales avec ses partenaires.

Sur la période 2014-2020 d'Interreg Maritime, le Var et les Alpes-Maritimes ont bénéficié de quelque 35 M€ de retombées financières grâce aux subventions octroyées par le Feder (Fonds européen de développement régional). Sur 2021-2027, avec cette intégration, la Métropole pourrait en percevoir environ 12 M€.

Lire aussi : Cinq projets transfrontaliers franco-italiens vont améliorer la sécurité dans les ports et en mer

Vendredi 25 Octobre 2019

Lu 1797 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.