Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le Conseil français du culte musulman se mobilise pour relancer le projet de grande mosquée à Marseille



            Partager Partager

La grande mosquée de Marseille, un projet au point mort (photo : association de la grande mosquée de Marseille)
La grande mosquée de Marseille, un projet au point mort (photo : association de la grande mosquée de Marseille)
FRANCE. Alors que, lundi 3 octobre 2016, le Conseil municipal de Marseille a, comme prévu, résilier le bail emphytéotique du terrain sur lequel elle devait être construite, le Conseil français du culte musulman (CFCM) se dit prêt à se mobiliser pour que le projet de grande mosquée reparte à Marseille.

Intervenant sur France Info, lundi 3 octobre 2016, le président du CFCM assure que les loyers impayés (62 000 € dues à la municipalité), cause de la résiliation du bail de cinquante ans, vont être payés dans les prochaines semaines. L'association de la mosquée de Marseille débitrice est présidée par Abderrahman Ghoul, vice-président du Conseil régional du culte musulman Paca, instance régionale du CFCM.

Pour Anouar Kbibech, "la situation est difficile mais pas insoluble." Il lance donc "un appel vibrant au maire de Marseille, M. Jean-Claude Gaudin, pour lui dire qu'il y a des éléments positifs sur la table et que le CFCM est prêt à se mobiliser pour redémarrer le projet." En séance du Conseil municipal, le maire de Marseille s'est engagé à favorisé tout nouveau projet, "si un jour la communauté musulmane veut ériger une grande mosquée." Tout en précisant, "nous vérifierons l'origine des fonds, nous vérifierons si c'est possible, et, à ce moment-là, nous chercherons un terrain pour construire cela."

Le projet de 22 M€ portant sur 8 000 m² se trouve au point mort depuis des années pour cause de difficultés à en boucler le financement. Seule la première pierre a été posée en 2010 et le permis de construire accordé en 2009 se trouve désormais caduc. Le président du CFCM assure que "deux institutions se mettent en place pour le financement du culte musulman : la Fondation de l'islam de France sur le plan culturel et une association cultuelle nationale qui pourra lever des fonds." Anouar Kbibech "espère que cela pourra changer la donne à Marseille".

Lire aussi :Le projet de grande mosquée avorte à Marseille


Lundi 3 Octobre 2016

Lu 986 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 L'Espagne augmente son salaire minimum de 22%


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss