Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le Conseil européen ajoute 11 hommes d'affaires à sa liste de sanctions contre la Syrie



            Partager Partager

Quasiment tous les noms s'ajoutant à la liste des sanctions sont impliqués dans le projet haut-de-gamme de Marota City (photo Marota City)
Quasiment tous les noms s'ajoutant à la liste des sanctions sont impliqués dans le projet haut-de-gamme de Marota City (photo Marota City)
UNION EUROPÉENNE / SYRIE. Le Conseil européen publie, lundi 21 janvier 2019 dans le Journal Officiel (JO) de l'Union européenne, les noms de onze hommes d'affaires et de cinq entreprises* qui viennent renforcer la liste concernant les mesures restrictives visant le régime syrien et ses partisans.

Tous les individus visés sont de nationalité syrienne (avec un bi-national Syrien et Turc) et un se trouve domicilié au Canada (Nader Qalei). Toutes les entreprises concernées se trouvent basées à Damas.

Qualifiés d'"hommes d'affaires éminents réalisant des bénéfices importants" dans la décision d'exécution 2019/87, ils sont "associés à des projets de développement immobilier de luxe et à d'autres projets soutenus par le régime, et, à ce titre, ils soutiennent le régime syrien et/ou en tirent avantage", indique un communiqué publié par le Conseil européen.
Le texte précise qu'ils se trouvent impliqués dans des travaux de construction prévus sur des terres appartenant à des personnes déplacées en raison du conflit en Syrie et expropriées.

La décision d'exécution détaille que les nouveaux noms inscrits sur la liste participent quasiment tous à la construction du projet immobilier et commercial haut de gamme de Marota City initié par le régime de Bachar al-Assad, ainsi que celui de la cité touristique de "Grand Town". Quelques uns assurent des services de courtage sur le marché des céréales (blé principalement) et du pétrole. L'un d'entre eux finance aussi le groupe paramilitaire "Forces militaires de bouclier de sécurité".

270 personnes sur la liste des sanctions européennes contre la Syrie

La liste des sanctions contre le régime syrien et ses partisans comprend aujourd'hui 270 personnes et soixante-douze entités. Toutes sont interdites de territoire dans les vingt-huit Etats-membres de l'Union européenne et leurs avoirs dans les banques des ces pays sont gelés. Depuis 2011 avec un réexamen annuel (prévu le 1er juin 2019), l'UE appliquent à la Syrie un embargo pétrolier, des restrictions sur certains investissements, un gel des avoirs détenus par la banque centrale syrienne dans l'UE et des restrictions frappant les exportations d'équipements et de technologies susceptibles d'être utilisés à des fins de répression interne, ainsi que d'équipements et de technologies destinés à surveiller ou intercepter les communications Internet ou les communications téléphoniques.


* 10 Syriens : Anas Talas (président du Talas Group), Nazir Ahmad JamalEddine (cofondateur et actionnaire majoritaire d'Apex Development and Projects et fondateur de la société A'ayan Company for Projects and Equipment), Mazin Al-Tarazi (hommes d'affaires dans les secteurs de la construction et de l'aéronautique), Khaldoun Al-Zoubi (vice-président d'Aman Group), Hussam Al-Qatirji (Pdg de Katerji Group), Bashar Mohammad Assi (président du conseil d'administration de Aman Damascus et partenaire fondateur de la compagnie aérienne Fly Aman), Khaled al-Zubaidi (copropriétaire de Zubaidi et Qalei, directeur général d'Al Zubaidi company et d'Al Zubaidi & Al Taweet Company), Hayan Mohammad Nazem Qaddour (actionnaire principal de la société Exceed Development and Investment), Maen Rizk Allah Haykal (actionnaire secondaire de la société Exceed Developement and Investment), Nader Qalei (actionnaire majoritaire de Castle Investment Holding et actionnaire à 50% de Zubaidi et Qalei Industries Management).

1 bi-national Syrien et Turc : Samer Foz (Pdg d'Aman Group)

5 entreprises syriennes : Rawafed Damascus Private Joint Stock company, Aman Damascus Joint Stock Company, Bunyan Damascus Private Joint Stock Company, Mirza, Developers Private Joint Stock company.

Lundi 21 Janvier 2019

Lu 1135 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.