Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le Conseil de sécurité de l'Onu enquête sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie



            Partager Partager

Le Conseil de sécurité qualifie d'injustifiable l'emploi d'armes chimiques (photo : Onu)
Le Conseil de sécurité qualifie d'injustifiable l'emploi d'armes chimiques (photo : Onu)
SYRIE. Après les allégations d'utilisation d'armes chimiques, samedi 7 avril 2018 à Douma dans la région de la Goutha orientale, par l'armée régulière syrienne, le Conseil de sécurité de l'Onu a décidé de mener "une enquête approfondie".

Réuni lundi 9 avril 2018 à New York, ses membres, comme l'avait indiqué la veille leur Secrétaire général Antonio Guterres, que l'"Onu n'était pas en mesure de vérifier ces informations." Adjoint de la Haute-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement, Thomas Markam a toutefois précisé qu'"au moins quarante-neuf personnes auraient été tuées et des centaines d'autres blessées lors d'une attaque à l'arme chimique. Plus de 500 personnes présenteraient des symptômes confirmant une telle attaque". Il a rappelé que l'emploi des armes chimiques était injustifiable et que les responsables devraient rendre des comptes. "Le Conseil doit s'acquitter de ses responsabilités (...) Faire autrement, ou ne rien faire, revient à, accepter qu'un tel défi est insurmontable (...) L'emploi d'armes chimiques ne peut devenir le statu quo, pas plus que nous ne pouvons continuer à abandonner les victimes de telles armes."

Pour Staffan de Mistura, envoyé spécial de l'Onu pour la Syrie, "le Conseil ne peut permettre qu'une situation incontrôlable se développe en Syrie." Reste que le veto de la Russie, pays allié de la Syrie, bloquera toute volonté de l'Onu de réagir.

Vers des représailles franco-américains ?

De son côté, le ministère russe de la Défense défend bec et ongle, lundi 10 avril 2018, le régime de Bachar al-Assad. "Toutes les accusations des Casques blancs, ainsi que leurs photos et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et présentant des soi-disant victimes d'une attaque chimique ne sont qu'un nouveau faux et une nouvelle tentative de torpiller la trêve établie", indique le général Youri Evtouchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.
Vassily Nebenzya, représentant permanent russe aux Nations Unies, a ajouté que les experts russes entrés dans la ville de Douma n'ont trouvé aucune trace de gaz de chlore ou d'agent chimique.

Donald Trump réaffirme lui sa décision de "répondre avec force" à ces attaques. Sa représentante à l'Onu, Nikki Haley a même parlé de "moment venu où le monde doit voir que justice est rendue." Emmanuel Macron évoque lui la nécessité d'une "réaction ferme de la communauté internationale". Les propos des présidents français et américain - qui se sont entretenus au téléphone deux fois en 48 heures - laissent entendre qu'une frappe de représailles contre le régime syrien semble s'ébaucher.


Mardi 10 Avril 2018

Lu 1782 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Personne n'écoute les sages

Francis Mateo, fondateur et rédacteur en chef du site Barnanews, site d'information francophone entièrement dédié à Barcelone.
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.