Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le Conseil de l'Union européenne proroge d'un an les sanctions contre le régime syrien


Rédigé par Eric Apim, le Mercredi 1 Juin 2022 - Lu 942 fois


Le Conseil de l'UE décide de continuer à sanctionner les proches du régime syrien (photo: Union européenne)
Le Conseil de l'UE décide de continuer à sanctionner les proches du régime syrien (photo: Union européenne)
SYRIE / UE. Le Conseil de l'Union européenne a décidé de prolonger d'un an, jusqu'au 1er juin 2023, ses mesures restrictives contre le régime syrien.

Les premières sanctions ont été votées dès mai 2011 suite à la répression de la population civile par les autorités syriennes, qui se poursuit. La décision du 30 mai 2022 amende celle prise le 31 mai 2013 et déjà modifiée le 27 mai 2021.

Ces sanctions s'appliquent désormais à 359 personnes ou entités, trois venant d'être retirées de cette liste par le Conseil de l'UE (dont deux pour cause de décès et une suite à un arrêt du Tribunal de l'UE du 16 mars 2022). Huit hommes d'affaires avait été ajoutés en février 2020.

289 subissent à la fois une interdiction de voyager ainsi que le gel de leurs avoirs et soixante-dix seulement un gel de leurs avoirs.

Les entreprises et les hommes d'affaires en lien avec le régime sont frappés par ces mesures restrictives. Elles comprennent également une interdiction d'importation de pétrole, des restrictions sur certains investissements et un gel des avoirs de la Banque centrale syrienne détenus dans l'Union européenne. S'y ajoutent des restrictions à l'exportation d'équipements et de technologies susceptibles d'être utilisés pour la répression interne, ainsi que d'équipements et de technologies permettant de surveiller ou d'intercepter des communications Internet ou téléphoniques.

Les sanctions n'entravent pas l'aide humanitaire

Par contre, et pour éviter d'entraver la fourniture de l'aide humanitaire, l'UE autorise l'exportation de nourriture, de médicaments et d'équipements médicaux.

Selon une intervention de Martin Griffiths en septembre 2021 face au Conseil de sécurité de l'Onu, 13,4 millions de personnes à travers le pays ont besoin d'une aide humanitaire pour survivre. Le chef des affaires humanitaires des Nations Unies notait que ce chiffre se trouvait en augmentation de 21% par rapport à l'année précédente et était le plus élevé depuis 2017. "La réalité vécue est encore plus désastreuse que les chiffres ne peuvent le décrire", affirmait Martin Griffiths. Le taux de pauvreté avoisine les 90% en Syrie.

En mai 2022, une conférence des donateurs pour la Syrie organisée par l'Union européenne à Bruxelles a permis de recueillir 6,7 mrds€ de dons dont 4,8 mrds€ (3,1mrds€ de la Commission européenne et 1,7 mrd€ des États membres) proviennent de l'UE.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 16:10 Nouveau record d'inflation en Turquie

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:20 L'Iremmo crée une antenne à Marseille €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info