Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Conseil de l'Union européenne adopte le soutien à la Libye




L'Union européenne prête à soutenir la Libye (photo : CC-Magharebia)
L'Union européenne prête à soutenir la Libye (photo : CC-Magharebia)
LIBYE / UNION EUROPÉENNE. Lundi 6 février 2017, lors de son Conseil des affaires étrangères, le Conseil de l'Union européenne a adopté les différentes mesures de soutien à la Libye dévoilées pour la plupart lors du sommet informel des chefs d'Etat ou de gouvernement de l'Union européenne à Malte vendredi 3 février 2017. Il s'agit notamment d'aide à la lutte contre l'immigration clandestine, le terrorisme mais aussi au bon fonctionnement de l'économie locale. L'UE affirme se tenir prête à accroître sa coopération en faveur de la stabilité et de la prospérité en Libye.

Le texte adopté réaffirme que "tous les acteurs libyens sont invités à éviter les actions qui compromettent la transition politique dans le pays... Ils doivent mener, dans un esprit constructif, un véritable dialogue. L'UE mobilisera ses instruments de soutien et elle se tient également prête à modifier ses mesures restrictives, au besoin, pour contribuer à la paix, à la stabilité et à la sécurité en Libye".

L'Union européenne se dit "attachée au règlement politique inclusif dans le cadre de l'accord politique libyen" et "demeure résolue à appuyer le Conseil de la présidence et le gouvernement d'entente nationale, dirigés par le premier ministre Fayez Sarraj et soutenus par les Nations Unies".

Après le plan politique, le plan économique et l'urgence d'assurer la maîtrise du budget et de mettre un terme à la crise de liquidités  : "la hausse bienvenue de la production pétrolière devrait permettre au gouvernement libyen de fournir davantage de biens et services publics à la population, y compris en matière de sécurité, d'éducation et d'aide humanitaire. L'UE engage tous les Libyens à préserver l'infrastructure pétrolière et rappelle les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies indiquant que les exportations de pétrole libyen doivent rester sous le contrôle exclusif du gouvernement d'entente nationale et de la Compagnie pétrolière nationale (National Oil Company) et condamnant les exportations illégales de pétrole".

Concernant la situation humanitaire - 1,3 million de personnes ont besoin d'une aide d'urgence -, l'Europe demande "davantage de progrès pour garantir le plein respect des droits de l'homme ainsi que pour renforcer la justice, l'obligation de rendre des comptes et le respect de la légalité". Elle condamne notamment "les violations des droits de l'homme commises contre des migrants".

L'UE va oeuvrer avec les autorités libyennes pour endiguer les flux migratoires clandestins. 

Le Conseil de l'Union européenne annonce également un programme de coopération d'une montant de 120 M€ "axé sur la société civile, la gouvernance, la santé, la jeunesse, l'éducation, les migrations, la sécurité et la médiation".

Lire aussi :Les Européens veulent juguler à la source le problème migratoire
 




Mardi 7 Février 2017



Lu 2246 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.













Grand angle

Les villes méditerranéennes du XXIème siècle

Sauver les écosystèmes côtiers


Grand angle



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA