Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Le Comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d'Azur fait route commune avec l'application Waze


Pour mieux gérer les "embouteillages" de touristes, le Comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d'Azur signe un partenariat avec l'application Waze. Deux tests vont se dérouler sur deux Parcs naturels régionaux avec une généralisation de la démarche d'ici l'été 2020. La région a enregistré 10,3 millions de nuitées sur le premier semestre 2019, en progression de 3%.


            Partager Partager

Le CRT, présidé par François De Canson (au centre) multiplie les partenariats (photo : F.Dubessy),
Le CRT, présidé par François De Canson (au centre) multiplie les partenariats (photo : F.Dubessy),
FRANCE. En marge de son bilan estival, le Comité régional du tourisme (CRT) Provence-Alpes-Côte d'Azur a officialisé, jeudi 19 septembre 2019, un partenariat avec Waze, "pour une meilleure répartition des flux touristiques", indique son président François De Canson.
Créée en 2008 par la société israélienne Linqmap puis Waze Mobile (financée par deux fonds israéliens Magma et Vertex et un fonds américain Bluerun Ventures) et depuis rachetée par l'américain Google en 2013, l'application de navigation GPS est disponible sur téléphone mobile en cinq langues (Hébreu, Anglais, Français, Espagnol et Néerlandais).

Evoquant "une première mondiale", François De Canson explique vouloir "depuis quelques années réguler notre économie touristique et éviter que tout le monde vienne au même moment au même endroit." Ce phénomène, baptisé "overtourisme" ou "hypertourisme", s'amplifie sur les sites sensibles, naturels ou dont l'accès est limité. Waze et le CRT vont donc mener une expérimentation avant de généraliser cette démarche dès l'été 2020. "Dans quelques jours, nous débuterons nos tests avec le Parc naturel régional du Verdon et les Ocres de Rustrel et de Roussillon (NDLR :  dans le Parc naturel régional du Luberon). Nous sommes également en discussion avec d'autres régions, mais c'est avec celle-ci que nous avons le plus avancé", dévoile Mathieu Gabart, directeur Europe, Moyen-Orient Afrique de Waze.

"Les sites des grandes villes ne sont pas concernés pour l’instant, la priorité étant donnée à la préservation environnementale des lieux protégés ou sensibles", commente Loïc Chovelon, directeur général du CRT. Les utilisateurs de l'application seront informés durant leur trajet des difficultés d'accès ou des pics de fréquentation réels ou prévus tout en proposant des alternatives : privilégier un autre horaire de visite, visiter d'autres lieux culturels et touristiques à proximité, utiliser les transports collectifs.

Rapprochement en cours avec Airbnb

François De Canson se félicite de l'excellente saison estivale (photo : F.Dubessy)
François De Canson se félicite de l'excellente saison estivale (photo : F.Dubessy)
En complément des campagnes de promotion - actuellement en cours pour 1 M€ sur les marchés américain, britannique, avec Hotels.com, et allemand avec Webedia - pour favoriser la fréquentation lors des périodes creuses, le CRT communiquera également sur Waze pour valoriser les sites souhaitant développer leur fréquentation. Les dépenses journalières d'un touriste étranger atteignent, en moyenne, les 124 € par jour, soit plus du double d'un touriste français (58€). Elles sont quatre fois plus importantes pour un touriste séjournant à l'hôtel plutôt que chez des parents ou des amis.

Le CRT entend également se rapprocher d'Airbnb France qui propose 124 000 annonces en Provence-Alpes-Côte d'Azur dans 817 des 966 communes de la région (pour 600 000 en France dans 23 000 communes), sa première destination en France devant la Nouvelle-Aquitaine, l'Occitanie, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Bretagne. "Les taux de satisfaction sont très bons, donc nos voyageurs reviennent et nos loueurs deviennent des acteurs du tourisme", souligne Emmanuel Marill, directeur général d'Airbnb France.

"Les modèles peuvent cohabiter et les hébergements de consommateur à consommateur absorber une clientèle hors-saison quand les hôtels sont fermés", souligne François De Canson. "Pour attirer mieux mais pas plus, il faut faire le bon prix au bon moment, mais aussi demeurer proactifs en proposant des solutions alternatives au client si notre établissement est complet", complète Nicolas Guyot, élu UMIH (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) Provence-Alpes-Côte d'Azur, et vice-président de l'UMIH 13.

Le tourisme représente 13% du PIB de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Loïc Chovelon veut pas plus de touristes mais plus de revenus du tourisme (photo : F.Dubessy)
Loïc Chovelon veut pas plus de touristes mais plus de revenus du tourisme (photo : F.Dubessy)

Une étude confiée à l'Institut Carniel (deuxième vague d'enquête juillet-août 2019) démontre que 71% des professionnels du tourisme jugent la saison estivale globalement réussie ou très réussie. Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Belgique et Etats-Unis ont été les principaux pays d'origine durant l'été 2019.
Durant le premier semestre 2019, la région a comptabilisé plus de 10,3 millions de nuitées (avec près de 5,4 millions d'arrivées) soit une augmentation de 3%. "Il s'agit du meilleur niveau de fréquentation enregistré depuis onze ans", précise Loïc Chovelon. Le directeur général du CRT veut toutefois lancer un message : "nous ne faisons pas la course au nombre de touristes, mais aux revenus du tourisme."

Mathieu Gabart (Waze) va aider le CRT à mieux contrôler les flux de touristes (photo : F.Dubessy)
Mathieu Gabart (Waze) va aider le CRT à mieux contrôler les flux de touristes (photo : F.Dubessy)
La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la seconde région française pour le poids de son économie touristique qui représente 13% de son Produit intérieur brut (PIB) et génère 18,9 mrds€ de recettes. Ce secteur emploie 143 000 salariés et 300 000 personnes vivent de l'activité touristiques.

Jeudi 19 Septembre 2019

Lu 543 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.