Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le Canal de Suez réalise un chiffre d'affaires historique en 2021


Rédigé par , le Mardi 4 Janvier 2022 - Lu 795 fois


12% du trafic mondial de marchandises passe par le Canal de Suez (photo : SCA)
12% du trafic mondial de marchandises passe par le Canal de Suez (photo : SCA)
ÉGYPTE. Avec 6,3 mrds$ (5,57 mrds€) de revenus générés en 2021 (contre 5,6 mrds$ en 2020), l'Autorité du Canal de Suez (Suez Canal Authority - SCA) réalise un record de chiffre d'affaires jamais atteint dans toute son histoire comme l'a souligné Georges Safwat. Le porte-parole de SCA, précise que 20 694 bateaux, soit plus de cinquante-six navires par jour, ont transité par la célèbre voie maritime reliant la mer Rouge et la Méditerranée, soit 10% de plus que le précédent exercice. Ils ont transporté près d'1,3 milliard de tonnes de marchandises.

En hausse de 12,8% par rapport à 2020, les droits de passage de ces navires ont représenté environ 3% du Produit national brut de l'Égypte. En 2022, le SCA, qui appartient à l'État égyptien, a décidé d'augmenter ces redevances de 6% pour la plupart des navires.

Cet excellent résultat arrive alors que la pandémie a ralenti l'activité de transport dans le monde et que le Canal de Suez a subi un blocage total de six jours en mars 2021. Après une fausse manœuvre, le porte-conteneurs Ever Given de l'armateur taiwanais Evergreen avait en effet paralysé totalement la circulation générant d'énormes embouteillages maritimes, le déroutage de 400 navires et une perte de chiffre d'affaires évaluée entre 12 et 15 M$ par jour (10,6 à 13,3 M€). L'assureur Allianz avait lui calculé que ce blocage avait coûté entre 6 et 10 mrds$ (5,3 à 8,8 mrds€) au commerce mondial.

L'affaire s'était soldée, après une immobilisation forcée de trois mois du navire fautif (saisie conservatoire) en Égypte, par son départ le 7 juillet 2021 grâce à un accord d'indemnisation permettant à SCA d'empocher 540 M$ (477,7 M€) de dédommagement. Outre le manque à gagner, ce versement couvrait également le coût du sauvetage de l'Ever Given et les dommages occasionnés au canal par son échouement.

13,2 mrds$ de chiffre d'affaires prévus en 2023

12% du trafic mondial de marchandises dans le monde passe par le Canal de Suez.

En 2015, le passage a été doté d'une nouvelle voie de 72 km creusée en parallèle à celle existante pour permettre un trafic simultané dans les deux sens. Ce chantier de plus de 7 mrds€ devait permettre de doubler les recettes (5 mrds$ à cette époque) d'ici à 2023. A la livraison des travaux, les autorités égyptiennes évoquaient même un chiffre d'affaires prévisionnel de 13,2 mrds$ (11,7 mrds€) en 2023. Même avec le record historique de 6,3 mrds$ en 2021, il sera difficile d'atteindre ce résultat en deux ans.

Lire aussi : Canal de Suez : une infrastructure surprotégée mais qui reste fragile




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info