Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le Barça gagne aussi hors des terrains de football



            Partager Partager

Le stade Camp Nou (photo FC Barcelona)
Le stade Camp Nou (photo FC Barcelona)
ESPAGNE. Le FC Barcelona n'est pas seulement une équipe de football, c'est aussi une entreprise rentable... pour la ville de Barcelone. Selon une étude publiée par le cabinet Deloitte, le Barça aurait rapporté l'an dernier 759 M€ à la capitale catalane. Ce qui représente 1,2 % du PIB de la ville. Des retombées économiques liées d'abord au tourisme, puisque 6 % des voyageurs qui passent par Barcelone y viennent en priorité pour le fameux club. Soit au total 2,2 millions de fans, dont 1,5 million de supporters qui visitent chaque année le musée du Camp Nou, le lieu d'exposition le plus fréquenté de Catalogne !
 
L'attrait du maillot « blau-grana » (bleu et grenat) a généré également 1,3 million de nuitées à Barcelone en 2014, soit plus de la moitié des réservations d'hôtel liées au tourisme d'affaires. Selon Deloitte, le Barça participerait ainsi à maintenir 15 000 emplois.
 
L'étude tombe à pic pour les dirigeants du club, dans l'optique de l'aménagement de l'Espai Barça, impliquant d'important travaux aux alentours du stade, qui doivent mobiliser 633 M€ entre 2017 et 2021.
 
Le rapport du cabinet Deloitte précise par ailleurs que les victoires de Lionel Messi et de ses coéquipiers font également les affaires des finances publiques. Elle récolteraient annuellement 219 M€ sous forme de retombées fiscales. En revanche, l'étude ne dit rien du niveau d'endettement phénoménal du club.

Mais à ce titre, le FC Barcelona ne fait pas exception, puisqu'il se trouve dans une situation comparable à celle de ses trois grands rivaux sportifs, le Real Madrid, l'Atlético de Madrid et Valencia. Chacun doit plus de 200 M€ ! Et le premier créancier n'est autre que l’État… notamment à cause des dettes fiscales impayées.

Au terme la dernière saison 2013-2014, le montant de la dette globale de tous les clubs de première et deuxième division atteignait 2,75 mrds €. Une ardoise qui pourrait mettre en faillite tout le football professionnel en Espagne si l'adage antique ne faisait encore autorité : panem et circenses.


Jeudi 21 Mai 2015

Lu 2102 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.