Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Lancement de la reconversion du port de Casablanca



            Partager Partager

Port de Casablanca. Photo CC-Weisserstier
Port de Casablanca. Photo CC-Weisserstier
MAROC. Le roi du Maroc, Mohammed VI, lance, mardi 1er avril 2014, le projet de reconversion de l'ancien port de Casablanca.

D'environ 533 M€ (soit 6 mrds de dirhams marocains), l'investissement sera financé essentiellement par le Royaume. Mais quatre pays du Golfe (Qatar, Émirats Arabes Unis, Koweït et Arabie Saoudite) soutiennent le projet, au sein d'un fonds commun, le Wessal Capital. D'un montant de 2,46 mrds€ (soit environ 29 mrds de dirhams marocains), il s'agit "du plus important Fonds souverain d'investissement d'Afrique", assure le Royaume du Maroc dans un communiqué. La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et la Banque Mondiale supportent aussi le projet.

Pour cette reconversion, huit conventions viennent d'être signées. Deux d'entre elles concernent la valorisation de la zone des chantiers navals et la construction du nouveau port de pêche. Une autre prévoit d'aménager un nouveau terminal de croisière au niveau du port de Casablanca. Par ailleurs, un  "centre urbain à l'échelle de la ville et de son agglomération" verra le jour. Il devrait ainsi mettre "en valeur le quartier historique de la médina et son littoral touristique", avec la création d'espaces publics et de zones vertes. Une enveloppe complémentaire de 26,7 M€ (300 M de dirhams marocains) sera débloquée ensuite pour les prochaines phases du projet de réhabilitation.

Le Palais Royal assure que ce projet ne constitue que "le premier d’une série de projets déployés par Wessal Capital".


Mercredi 2 Avril 2014

Lu 14105 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.