Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Lancement d'AfricFinLab, laboratoire de la finance africaine




L'Africa Blockchain Summit à Tunis organisera un hackathon (photo : ABS)
L'Africa Blockchain Summit à Tunis organisera un hackathon (photo : ABS)
AFRIQUE / FRANCE. La Bourse régionale des Valeurs Mobilières d'Afrique de l'Ouest (BRVM) et Paris Europlace, lancent AfricaFinLab, un laboratoire de la finance africaine.

Présenté à Abidjan mardi 27 mars 2018, il aura pour "principal objectif d'intervenir sur les leviers qui transforment la finance africaine en s'appuyant sur les échanges et la coopération internationale", comme l'indique son acte de baptême.

Ce laboratoire d'idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés, sera "un creuset de nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l'Afrique financière de demain", souligne Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la BRVM. Pour Arnaud de Bresson, directeur général de Paris Europlace, "ce laboratoire témoigne de notre volonté commune de relever les défis de la finance moderne, qui sont la mobilisation de nouveaux canaux de financement pour accompagner la croissance économique, le développement d’écosystèmes favorables à la finance digitale et le développement d’expertises et de savoir-faire dans les nouveaux domaines de la finance durable. Cette initiative témoigne du renforcement de la coopération entre les places financières française et africaines en matière de développement des marchés financiers."

Tunis accueillera l'Africa BlockChain Summit

Fédérant les acteurs de premier plan de la finance africaine, française et européenne, il aura comme axes d'actions prioritaires : l'accompagnement au développement des marchés des capitaux africains, au service du financement des économies africaines et de la croissance; le soutien à l'innovation et à la digitalisation de la finance, en particulier le développement des FinTech; et la création d'un cadre pour le développement des compétences et des talents.

AfricFinLab aura comme premières initiatives le lancement d'un observatoire de la finance africaine et l'organisation à Tunis, le 14 mai 2018, de l'Africa BlockChain Summit. Soutenu par la Banque centrale de Tunisie et le groupe Talan, cet évènement réunira plusieurs banques centrales africaines autour d'ateliers et abordera aussi la question des transferts de fonds transfrontières sous forme d'un hackathon (programmation informatique collaborative). Le laboratoire de la finance africaine ouvrira également le dossier de la promotion du financement participatif en Afrique.

A plus long terme, AfricFinLab travaillera sur la mise en place d'un fonds dédié à l'investissement dans des valeurs cotées en Afrique et à l'accélération de la finance verte et du financement des infrastructures.




Jeudi 29 Mars 2018



Lu 3147 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 29 Mars 2018 - 10:41 La SNI marocaine devient Al Mada €


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L’Egypte de Sissi : un retour sur l’échiquier international ? (Partie 2)


avis d'expert

Roland Lombardi, analyste au groupe JFC Conseil, consultant indépendant en géopolitique et chercheur associé à l'IREMAM à Aix-en-Provence


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA