Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Lafarge mis en examen pour "complicité de crimes contre l'humanité"



            Partager Partager

Lafarge est la première entreprise française poursuivie pour crimes contre l'humanité. Photo Lafarge.
Lafarge est la première entreprise française poursuivie pour crimes contre l'humanité. Photo Lafarge.
FRANCE/SYRIE. Le cimentier français Lafarge SA vient d'être mis en examen par la juge d’instruction Charlotte Bilger sous plusieurs chefs d'inculpation, dont complicité de crimes contre l'humanité et financement du terrorisme. Soumise à un contrôle judiciaire, Lafarge SA, actionnaire à 98 % de la filiale syrienne Lafarge Cement Syria mise en cause, doit verser une caution de 30 M€.

La magistrate lui reproche d'avoir donné 13 M€ à plusieurs groupes djihadistes, dont Daesh, entre 2012 et 2015, en échange de la poursuite de l'activité de sa cimenterie en Syrie. L'enquête conduite depuis deux ans montre que Lafarge a versé une taxe pour la libre circulation de ses salariés et des ses marchandises, et a acheté du pétrole à Daesh.

Le premier cimentier mondial a tenté de gagner du temps début juin, avec la démission de ses responsables qui avait contraint la justice à reporter sa convocation. Mais il ne s'agissait que de partie remise. En plus de Lafarge en tant que personne morale, huit cadres dont deux ex-PDG sont également mis en examen.

Lafarge Holcim fait appel.

Dans un communiqué, LafargeHolcim « prend acte de la mise en examen de Lafarge SA en France... et des infractions reprochées à la suite des actes individuels répréhensibles survenus dans le cadre des opérations antérieures à 2014 de Lafarge Cement Syria, une filiale de Lafarge SA. La mise en examen de Lafarge SA était attendue suite à la mise en examen de plusieurs de ses anciens dirigeants. Lafarge reconnait que le système de supervision de sa filiale syrienne ne lui a pas permis d'identifier les manquements survenus à la suite d'une violation sans précédent des règlements et des règles de conformité internes par quelques personnes qui ont quitté le Groupe. Cependant, l'entreprise fera appel des infractions reprochées qui ne reflètent pas équitablement les responsabilités de Lafarge SA. »

Les actions Lafarge Holcim ont plongé de plus de 10% depuis le début de l'année. Elles perdaient 2,46% à 15h (28 juin).



 

 

Gérard Tur

Jeudi 28 Juin 2018

Lu 1514 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.