Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La tour de contrôle du nouvel aéroport d'Istanbul sera signée Pininfarina


Rédigé par , le Vendredi 8 Janvier 2016 - Lu 4713 fois


La future tour de contrôle de l'aéroport d'Istanbul ressemblera à une tulipe géante (photo Igairport)
La future tour de contrôle de l'aéroport d'Istanbul ressemblera à une tulipe géante (photo Igairport)
TURQUIE. Le jury du concours international pour la construction de la future tour de contrôle du nouvel aéroport d'Istanbul a retenu le projet présenté par les sociétés Aecom et Pininfarina. L'Américain, spécialisé dans la construction, le financement et l'exploitation d'infrastructures, et le designer italien, qui a conçu de nombreuses voitures pour les marques Ferrari, Alfa Romeo et Jaguar mais aussi des yachts et des objets de luxe, se trouvaient en course face à cinq autres équipes d'architectes.

Le futur exploitant et responsable de la construction du nouvel aéroport, le consortium d'exploitants IGA (constitué des sociétés Cengiz, Kolin, Limak, Mapa et Kaylon, toutes actionnaires à 20%) a été séduit par une tour reprenant les formes d'une tulipe, le symbole de la ville d'Istanbul. "Nous voulions un design hors du commun, adapté à un aéroport du XXIe siècle, tenant compte de l'héritage culturel exceptionnel d'Istanbul" souligne Yusuf Akçayoglu, chief officer de l'IGA.

Cette tour de contrôle incurvée de 96 mètres de haut deviendra un signe architectural pour la ville d'Istanbul.

Les travaux débuteront en mai 2016 pour un achèvement prévu en octobre 2017.

Aecom et Pininfarina ont également emporté le marché pour la construction d'un bâtiment technique pour le nouvel aéroport.

Déjà deux aéroports saturés à Istanbul

Le troisième aéroport d'Istanbul (7 mrds€ de travaux) sera situé du côté européen, à trente cinq kilomètres au nord-ouest du centre-ville, près de la mer Noire et du lac Terkos. Inauguré au printemps 2018, il pourra accueillir 90 millions de passagers avec trois pistes et un terminal dans un premier temps. Puis, 150 millions quand il sera porté à six pistes et trois terminaux faisant alors de lui l'un des plus grands au monde.
À terme, 120 000 salariés travailleront sur cette infrastructure.

La ville dispose déjà de deux aéroports, saturés, celui d'Atatürk, base de Turkish airlines, avec 35 millions de passagers et celui, sur la rive asiatique, de Sabiha Gokcen (3,5 millions de passagers), dédié aux vols low cost comme ceux de la turque Pegasus airlines.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info