Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La société marocaine de monétique S2M table sur une croissance de 30%


La Société Maghrébine de Monétique S2M table sur une croissance de 30% de son chiffre d’affaires en 2009. Leader au Maroc dans la production de cartes bancaires personnalisées, S2M vise à la fois croissance interne et externe.


            Partager Partager

S2M leader au Maroc dans la personnalisation de cartes bancaires (photo DR)
S2M leader au Maroc dans la personnalisation de cartes bancaires (photo DR)
MAROC. Après avoir enregistré un « excellent trend de croissance pour le premier semestre » 2009, la Société Maghrébine de Monétique (S2M) table sur une croissance de 30% de son chiffre d’affaires en 2009, tirée à la fois par les activités de personnalisation de cartes et l’exportation de solutions logicielles.

Leader dans la production de cartes bancaires personnalisées dédiées au marché marocain avec 90% des parts, S2M a enregistré un chiffre d’affaires de 120 millions de dirhams (environ 10,6 M€) en 2008.

Chaque année, près de 3,5 millions de cartes bancaires sont traitées.

Si l’activité reste encore concentrée au Maroc, « le potentiel en Afrique est énorme », assure Aziz Daddane, directeur général et président du directoire de S2M. Les usines de S2M ont ainsi la capacité de traiter quelque 10 millions de cartes par an.

De son côté, l’activité édition et solutions logicielles est principalement tirée par l’Afrique et le Moyen-Orient. Présent dans 17 pays africains en 2008, S2M a ajouté cette année à son portefeuille Maurice et, surtout, le Nigeria avec un nouveau client, International Commercial Bank (ICB), qui constitue un marché prometteur.

Au total, la société de monétique exporte ses solutions dans près de 26 pays dans le monde.

S2M intéressée par le rachat de sociétés à l’étranger

Après l’annulation, au début de l’année, de la fusion-absorption avec HPS, autre grand du secteur de la monétique au Maroc, S2M vise à la fois croissance interne et externe.

« Entre le rachat de sociétés et l’ouverture de filiales à l’étranger, en Afrique, en Europe, au Moyen-Orient, nous avons quelques dossiers sur la table », confie Aziz Daddane, « le contexte de crise s’y prête bien ».

La société de monétique est majoritairement détenue par les fonds d’investissement Maghreb Private Equity Fund et AfricInvest, représentant la Société financière internationale (filiale de la Banque mondiale), la Banque européenne d’investissement (BEI), CDC Entreprises, Natixis, Proparco (groupe AFD) et la Banque néerlandaise de développement (FMO).

Christelle Marot, à CASABLANCA
Mercredi 30 Septembre 2009

Lu 7274 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.