Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La route solaire française Wattway se trouve dans l'impasse



            Partager Partager

La Wattway expérimentale ne donne pas satisfaction (photo : Colas)
La Wattway expérimentale ne donne pas satisfaction (photo : Colas)
FRANCE. Démarré à Marseille en mars 2016 par Ségolène Royal, le programme de route solaire voit les nuages s'accumuler malgré les investissements. 5 M€ d'argent public ont été investis sur cette Wattway, développée par l'entreprise de BTP Colas, et qui prévoit de s'étendre sur 1 000 kilomètres de route d'ici 2020.

La première expérimentation mondiale, à Tourouvre-au-Perche, en Normandie près de l'usine SNA (groupe Colas) avait consisté, en décembre 2016, à recouvrir la route départementale RD5 de 2 800 m² de pavés en silicium sur un kilomètre de long et deux mètres de large. Collés sur le bitume, ces pavés permettent de générer de l'électricité, laquelle est renvoyée, par un système de câblages, sur le réseau électrique. Depuis fin mai 2019, une centaine de mètres a du être enlevée, car trop détériorée et irréparable. Selon le quotidien Le Monde, la route expérimentale subit une usure prématurée, ses dalles de résine sont encrassées, se déchaussent, et elle génère tant de bruit pour les riverains que la vitesse de circulation a été baissée à 70 km/h. Des orages ont même fait disjoncter la route qui a générée 149 459 Kwh sur sa première année de test (2017), soit la moitié des prévisions. Mais, en raison de sa dégradation, plus que 78 397 Kwh en 2018 et seulement 37 900 Kwh sur le premier semestre 2019.

Depuis, plusieurs autres sites d''expérimentation de Wattway ont vu le jour en France, mais aussi dans le monde (Etats-Unis, Japon, Pays-Bas).

Ses promoteurs le reconnaisse : "Notre système n'est pas mature sur le trafic interurbain et la logique de production d'énergie n'est, en effet, pas pertinente", indique Etienne Gaudin à notre confrère. Le directeur associé de Wattway dévoile que "le modèle de route de Tourouvre n'est finalement pas celui que l'on va commercialiser. Nous privilégions désormais de petits modules de 3, 6, ou 9 m² destinés à fournir assez d'électricité pour une caméra de vidéosurveillance, l'éclairage d'un abribus ou une borne de recharge pour vélo électrique." Loin de l'idée initiale qu'un kilomètre de route pourrait alimenter une ville de 5 000 habitants.

Ainsi, récemment, Wattway a implanté 66 m² de route solaire sur une aire de covoiturage à Narbonne Sud (autoroute A9, sortie 38) qui permet d'alimenter les équipements en bord de voirie.


Mercredi 24 Juillet 2019

Lu 2051 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.