Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La restructuration de BP Solar France sans impact sur ses marchés d'Afrique du Nord ?


Rédigé par , le Mardi 23 Février 2010 - Lu 3555 fois


Apex BP Solar est présente en Métropole française, à La Réunion et dans les Antilles françaises (photo BP Solar)
Apex BP Solar est présente en Métropole française, à La Réunion et dans les Antilles françaises (photo BP Solar)

FRANCE / MEDITERRANEE. Un comité d’entreprise d'Apex BP Solar doit décider ce 23 février 2010 du devenir de la société, spécialisée dans la vente de systèmes solaires photovoltaïques fabriqués par ses soins à St-Mathieu de Tréviers, près de Montpellier, dans le sud de la France. 65% des emplois de ce site, soit une cinquantaine de personnes seraient affectées par la nouvelle politique de BP Solar.
 

Cette filiale du groupe pétrolier britannique a décidé en effet de changer radicalement la politique de sa filiale française. Celle-ci travaillait pour l’intégration de systèmes photovoltaïques dans l’industrie et les maisons individuelles.
 

Mais visant le marché de la création-exploitation de fermes photovoltaïques, BP Solar renoncerait à cette politique. Malgré un CA évoluant autour de 60 M€, en croissance, la société ne parvient pas à dégager de bénéfices.
 

Toutefois, le plan social qui doit découler des décisions de BP Solar n’affecterait pas les marchés d’Apex BP Solar en Afrique du Nord, selon le directeur des exportations, Michel Mansard.


Systèmes de surveillances d'oléoducs et de frontières

Apex BP Solar travaille en effet au Maroc, en Algérie, Tunisie, Libye et Egypte, parfois sur des marchés sensibles confinant à la défense nationale. « Nous veillons donc à toujours assurer nos missions à l’étranger » souligne t’on au siège de la société.
 

Apex BP Solar conçoit et livre avec Thalès au Maroc un système de surveillance de sa frontière avec l’Algérie, que finance en pratique l’Union Européenne. La société construit aussi des systèmes électriques pour sites isolés et travaille pour Maroc Télécom via une société locale, Shiele. Le CA de la société au Maroc avoisine 4 M€ et certains contrats y ont été passés pour dix ans.
 

En Algérie et en Libye, un marché émergeant pour elle, Apex BP Solar travaille essentiellement dans l’industrie pétrolière et gazière, assurant par des systèmes photovoltaïques l’électrification de sites isolés, et surtout des systèmes de protection de la corrosion d’oléoducs utilisant des technologies photovoltaïques. Le CA Algérie a été de 2 M€ en 2009.
 

 


Espérances de marché dans les télécoms egyptiens et tunisiens

En Egypte, outre une mission d’électrification à Guizeh menée avec Egyptian Solar Energy  Cie, Apex BP Solar joue un rôle d’intégrateur dans les télécoms pour AEET Egypt.
 

Idem en Tunisie, où la société espérait, avant le repositionnement de sa maison mère, entrer sur le marché très concurrentiel localement de l’alimentation électrique des infrastructure des opérateurs télécoms locaux. 
 

Le devenir de la filiale française de BP Solar (siège San Francisco, USA) étant désormais incertain, c’est ce dernier qui prendrait en charge le SAV des contrats, en cas de licenciements massifs et de changement radical de positionnement marché.
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info