Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La répression syrienne continue de tuer à Deraa


Rédigé par , le Jeudi 24 Mars 2011 - Lu 1721 fois


La rue syrienne appelée à manifester demain pour le « dignity Friday ». (photo : F.André)
La rue syrienne appelée à manifester demain pour le « dignity Friday ». (photo : F.André)
SYRIE. La situation se dégrade en Syrie où la ville de Deraa, tout près de la frontière jordanienne est le théâtre de violents affrontements depuis plusieurs jours entre les forces de l’ordre et les manifestants pro-démocratie.

L’hôpital de la ville a signalé avoir reçu, mercredi 23 mars 2011, les corps criblés de balles de vingt-cinq nouveaux manifestants. Le site de la chaîne Aljazeera rapporte que les journalistes sur place ne peuvent pas pénétrer dans la ville tenue par les forces de l’ordre syrienne qui confisquent leur matériel. Les réseaux téléphoniques semblent avoir été coupés. Des opposants au régime du président Al Assad seraient en outre arrêtés.

L’agence de presse syrienne SANA fait état de son côté d’attaques par un gang armé contre un convoi médical qui aurait causé la mort de quatre personnes. 
 
La contestation qui se développe dans tout le pays s’appuie sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, des appels sont lancés pour mobiliser les Syriens, vendredi 25 mars 2011, autour du « dignity Friday » (vendredi de la dignité).

La communauté internationale condamne les violences. La Haute-représentante de l’Union européenne, Catherine Ashton, a manifesté « sa profonde inquiétude », condamnant fermement « la violente répression des manifestations pacifiques ainsi que les tirs à balles réelles qui ont eu lieu ces derniers jours dans différentes villes de Syrie ». Catherine Ashton a affirmé que « cette répression a provoqué la mort de plusieurs manifestants, fait de nombreux blessés et conduit à des arrestations arbitraires », ce qu’elle juge « inacceptable ».

Le porte-parole des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a également condamné la répression syrienne et rappelé au gouvernement « son obligation de protéger les civils, et sa responsabilité de répondre aux aspirations légitimes de son peuple par un dialogue constructif et des réformes ».


Lire aussi :
La contestation s'amplifie en Syrie
La Syrie se soulève à son tour
En Syrie, la révolution annoncée n'a pas eu lieu 
Jordanie, Syrie, Liban : des situations contrastées mais tendues
Bachar el-Assad assure que la Syrie est stable 
L'Europe fait un nouveau pas vers la Syrie 
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info