Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La région Paca ne veut plus travailler avec la SNCF



            Partager Partager

En Paca, les TER ne devraient plus être concédés à la SNCF (photo DR)
En Paca, les TER ne devraient plus être concédés à la SNCF (photo DR)
FRANCE. Christian Estrosi a dit non. Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur refuse de signer une nouvelle convention avec la SNCF pour ses TER (Trains Express Régionaux).

Les négociations sont donc closes et la Région prépare une ouverture à la concurrence alors que la précédente convention expire fin 2016.

Pannes, retards, grèves (86 jours depuis janvier 2016) ont fini par lasser Christian Estrosi et surtout les usagers de ces TER. "Chaque jour, quarante trains commandés ne circulent pas et nous devons payer même pour les trains supprimés" explique l'élu fustigeant les "délires tarifaires" de la SNCF qualifiée de "service le plus cher de France".

Selon ses calculs, 10% des trains auraient été supprimés, 20% serait en retard et 18% subiraient des fraudes. "C'est la première fois qu'une région n'accepte plus de subir cet espèce de chantage fait aux usagers" clame Christian Estrosi. Le président de la région Paca ne paiera pas la totalité de la facture de 291 M€ présentée par la SNCF pour 2016. Il retranchera 36 M€, l'écart selon lui entre le devis signé et le coût réel des services proposés.

La convention non renouvelée, la Région va donc se tourner vers un appel à la concurrence dès 2019 voire avant, à condition d'obtenir le feu vert de l'Etat. La ligne Marseille-Nice devrait être la première à expérimenter cette nouvelle concession. Parallèlement, un accord pourrait être trouvé avec Monaco et la région de Ligurie, avec l'opérateur Thello, pour l'exploitation de la ligne Marseille-Gênes avant l'échéance de 2019.

Anne Brunet
Jeudi 6 Octobre 2016

Lu 4443 fois





1.Posté par EELV le 07/10/2016 14:50
Avec sa brutalité habituelle, Christian Estrosi vient d’annoncer la fin de négociations avec la SNCF pour les TER en PACA et l’ouverture à la concurrence de certaines lignes (non précisées) à échéance 2019. Rien n’est précisé sur les modalités d’exploitation des trains d’ici là.
L’actuelle convention TER arrive à échéance au 31 décembre 2016. C’est donc le moment d’engager des discussions pour son renouvellement, et non de les interrompre.

Si le service des trains régionaux a connu un fort développement ces dernières années : augmentation de l’offre et de la fréquentation grâce à la carte Zou, ce développement s’est accompagné de trop nombreux dysfonctionnements (retards et suppressions de train) qui exaspèrent à juste titre les usagers.
La SNCF a sa part de responsabilité dans la situation. Il est par exemple scandaleux qu’elle n’ait pas anticipé les départs en retraite de ses conducteurs et qu’elle supprime des trains pour cette raison (ex. sur la toute nouvelle ligne Avignon-Carpentras) ! De même, la facture en PACA est plus élevée que dans d’autres Régions. Tout cela devait faire partie des points à aborder dans les nouvelles négociations.

En attendant, Christian Estrosi choisit le coup de force médiatique plutôt que le débat de fond.

Lorsque Christian Estrosi parle de rupture de négociations, de quelles négociations parle-t-il ? Aucune concertation n’est engagée à ce jour. Rien n’est connu des éventuels points d’accord et de désaccords entre la SNCF et la Région PACA.

Lorsque Christian Estrosi dit que la Région paye des trains supprimés, il oublie de rappeler que la SNCF paye des pénalités. Un nouveau contrat aurait d’ailleurs pu augmenter ces pénalités.

Pire encore, lorsque Christian Estrosi se plaint des trains supprimés, que propose-t-il ? Rien. Ou plutôt si, il supprime lui-même des trains, pour les remplacer par des autocars sur des routes embouteillées, en dépit du bon sens écologique.

Mais derrière cette annonce très idéologique existe un autre enjeu : la cohérence du service public régional ferroviaire. La volonté existe de sortir les lignes de Nice Côte d’Azur du cadre régional pour en maîtriser la gestion en local (publique ou privée) sous la coupe d’un seul et même élu.

La fonction de Président de Région ne sert à M. Estrosi que pour servir les intérêts de son territoire contre les autres, en opposant sans cesse Nice à Marseille, là où les deux métropoles auraient intérêt à s’allier pour mieux négocier avec la SNCF.
La production ferroviaire est un système intégré, qui nécessite une mutualisation des moyens et une forte compétence technique, de connaissance du réseau.

Le service public ferroviaire, c’est aussi l’unité de notre Région, un outil d’aménagement du territoire de qualité, et de lutte contre la pollution et la congestion routière.
Ces préoccupations sont sans doute opposées à celles de M. Estrosi.

Sophie CAMARD
Conseillère fédérale EELV


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.