Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La raffinerie Esso de Fos-sur-Mer se régénère pour ses 50 ans


Rédigé par , le Jeudi 2 Avril 2015 - Lu 3796 fois


Hervé Brouhard, PDG d'Esso SAF, et Stefanie Daehne, directrice de la raffinerie de Fos. (Photo JC Barla)
Hervé Brouhard, PDG d'Esso SAF, et Stefanie Daehne, directrice de la raffinerie de Fos. (Photo JC Barla)
FRANCE. "Flexibilité" : le terme ne concerne pas que le monde du travail. Pour la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), il s'agit d'un objectif permanent pour s'adapter aux conditions mouvantes de son environnement et de ses marchés. En 2014, la marge brute de raffinage a ainsi varié de 10 €/tonne en janvier à plus de 30 €/tonne en novembre. Elle a atteint 50 €/tonne en mars 2015. Quant au prix du baril de brut, il a plongé de 81,8 € à 49 € en un an, en moyenne mensuelle.

"Dans ce contexte très volatil, nous n'avons pas d'autre choix que d'améliorer sans cesse notre compétitivité, en pilotant nos usines au plus près de l'optimisation à court terme" indique Hervé Brouhard, PDG d'Esso SAF. Face à la forte hausse de la production en Amérique du Nord depuis 2008, les nouvelles capacités de raffinage apparues au Moyen-Orient dans un but d'exportation, la fermeture d'unités en Europe et les baisses de production enregistrées en Libye, Iran, Algérie, Yemen, Égypte Irak, les flux d'approvisionnement en pétrole brut enregistrent dans le monde entier des variations sensibles. Elles conduisent les raffineries à devoir traiter des pétroles bruts d'origines de plus en plus diverses. 

Investissements engagés

Esso SAF qui représente 30% de la capacité française de raffinage (15,1 millions de tonnes de bruts traités en 2014) fait donc en sorte de s'adapter. En 2014, le groupe a accru sa production de gazole de 20% et fourni 96% de son essence au seul marché français, à travers ses usines de Gravenchon, en Normandie, et de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Afin de préserver leurs performances, il prévoit 90 M€ d'investissements dont 15 à 20 M€ sur la raffinerie de Fos, notamment pour augmenter encore de 300 000 tonnes sa production de gazole. Les travaux sont en cours.

"En 2014, nous avons battu le record du site sur le gazole et conforté nos excellents résultats sur la sécurité, mais notre efficacité énergétique et notre taux d'utilisation ont été affectés par un incident ayant entraîné l'anticipation de travaux de réfection, indique Stefanie Daehne, la directrice de la raffinerie. En 2015, nous voulons revenir aux niveaux de fiabilité et d'utilisation qui ont fait la réputation de Fos."




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info