Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La qualité de l’air intérieur, nouvel horizon de l’énergéticien



Le 5 juillet 2017 , le salon Innovative, à Nice, s'est penché sur la qualité de l’air à l'intérieur des bâtiments.



Mathieu Izard (Air Paca) et Suzanne Déhoux (Université d'Angers), l'un traque les polluants de l'air intérieur, l'autre communique sur la problématique, qui touche "tous ceux qui respirent chez eux, soit 100% des gens, 100% du temps " (photo MN)
Mathieu Izard (Air Paca) et Suzanne Déhoux (Université d'Angers), l'un traque les polluants de l'air intérieur, l'autre communique sur la problématique, qui touche "tous ceux qui respirent chez eux, soit 100% des gens, 100% du temps " (photo MN)
L’immeuble à structure bois que construit et testera Nexity dans la Plaine du Var, le territoire de projets de la Métropole Niçoise, « illustre le postulat selon lequel les sources de pollution extérieure peuvent ne pas polluer l’intérieur des bâtiments », souligne Vincent Calès, le chargé du Développement Méditerranée chez Nexity – Ywood Business. Pour cela le spécialiste du bâtiment durable veille au positionnement des bouches d’aération, disposées en fonction des vents, et de manière à optimiser le renouvellement de l’air.
 
Mais le professionnel le sait, l’ergonomie emportera la décision des futurs acheteurs. « Le bâtiment sera relié au smart grids de toute la zone, mais l’occupant ne devra jamais s’en sentir oppressé. »
 
L’essentiel du renouvellement de l’air ambiant se fera de nuit, période de moindre circulation automobile... et de faible sollicitation des moyens de production électrique. EDF et sa filiale thermicienne Dalkia vont assurer le suivi de ces systèmes novateurs durant les années à venir.  « Nous entendons faire partie des précurseurs en matière de transition énergétique, tout en favorisant le bâtiment sain de demain », commente Jacques-Thierry Monti, délégué général Provence Alpes Côte d’Azur d’EDF.

Transition énergétique et domotique

Shampoings, produits nettoyants de toute sorte créent un nuage de pesticides et autres composés organiques volatils, de la cuisine à la salle de bains, qui s'ajoutent aux transferts de la pollution extérieure. Le bâtiment intelligent de demain doit trouver des solutions (photo MN)
Shampoings, produits nettoyants de toute sorte créent un nuage de pesticides et autres composés organiques volatils, de la cuisine à la salle de bains, qui s'ajoutent aux transferts de la pollution extérieure. Le bâtiment intelligent de demain doit trouver des solutions (photo MN)
Ce dernier présidait le 5 juillet à Nice, au Salon Innovative, un atelier consacré à la qualité de l’air intérieur. Les émanations de cuisine, les produits d’entretien utilisés, mais aussi les transferts de pollution dehors-dedans peuvent nuire à la santé.
 
Une affaire de santé, mais aussi de dépense publique, a rappelé Suzanne Déhoux. Le médecin a créé le master "ingénierie de santé du bâtiment" à l’Université d’Angers. « Six polluants de l’air intérieur dont  le radon et quelques composés organiques volatils coutent à la société 19 mds d’€, en soins et absentéisme. Il s’agit de l’enjeu sanitaire des années à venir », énonce-t-elle. « 68% des systèmes d’aération des logements individuels sont non conformes ». Un marché s'ouvre donc, dans lequel EDF entend s'engouffrer.
 
Mathieu Izard, technicien d’Air PACA, traque les gaz et les responsables des pollutions de l’air intérieur. Il ne limite pas ses enquêtes aux bâtiments professionnels. Il installe régulièrement son impressionnante batterie d’appareils de mesure dans les écoles et autres lieux d’accueil de la petite enfance. « Un décret du Ministère de l’Ecologie fait obligation aux maires d’y faire diagnostiquer la qualité de l’air. Il laisse la possibilité aux élus de faire établir eux-mêmes un plan d’amélioration », explique-t-il.
 
Jusqu’à l’âge de sept ans, le système bronchique en évolution de l’enfant le rend particulièrement sensible à l'air ambiant. Ingénieur-air, ergonome du bâtiment et énergéticien ont à mener un dialogue permanent.


Mardi 18 Juillet 2017




Lu 7188 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 25 Octobre 2017 - 16:35 Une nouvelle centrale photovoltaïque EDF à Fos











RÉflexions

Réflexion

« Dans le contexte actuel, les Méditerranéens font désordre »


avis d'expert

Vincent Giovannoni. Anthropologue, commissaire d'exposition au MuCEM.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA