Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La production d'hydrocarbures à l'arrêt en Tunisie




Le champ de Nawara est menacé par les mouvements de protestation (photo : DR)
Le champ de Nawara est menacé par les mouvements de protestation (photo : DR)
TUNISIE. Hela Cheikhrouhou, ministre tunisienne de l'Energie et des Mines, annonce, vendredi 2 juin 2017, le quasi-arrêt de la production de pétrole et de gaz dans deux régions du Sud tunisien : les gouvernorats de Tataouine avec le champ de Nawara - dont les travaux de développement se trouve stoppés - et Kébili.

A l'origine de cette décision, les mouvements sociaux qui se poursuivent depuis deux mois alors que la population réclame une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières.

S'exprimant sur les ondes de la radio tunisienne Shems FM, Hela Cheikhrouhou évalue à 24 millions de dinars (8,78 M€) par semaine le manque à gagner engendré par les perturbations de production. Les deux régions représentent 46% de la production nationale de pétrole et 27% de la production nationale de gaz.

La veille, le ministère tunisien de l'Energie et des Mines parlait de "répercussions néfastes directement sur l'économie nationale".

Le président Béji Caïd Essebsi a demandé le 10 mai 2017 à l'armée de protéger les sites de production pour éviter que leur fonctionnement soit perturbé par les manifestants.

Le prix des carburants pourrait augmenter en Tunisie.




Vendredi 2 Juin 2017



Lu 2081 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L’Egypte de Sissi : un retour sur l’échiquier international ? (Partie 2)


avis d'expert

Roland Lombardi, analyste au groupe JFC Conseil, consultant indépendant en géopolitique et chercheur associé à l'IREMAM à Aix-en-Provence


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA