Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

La prochaine ferme éolienne flottante française en Méditerranée ?





FRANCE. L’appel à projets de l’Ademe, lancé en août 2015, met du vent dans les voiles de l’association France Énergie Éolienne, qui estime réaliste un objectif de dix mille créations d'emplois.


            Partager Partager

Au large de Fos ou de Narbonne, trois des quatre sites éligibles se situent en Méditerranée française (photo Nenuphar DR)
Au large de Fos ou de Narbonne, trois des quatre sites éligibles se situent en Méditerranée française (photo Nenuphar DR)
Avec l’appel à projets déposé par l’Ademe le 5 août 2015, le littoral marin doit accueillir à moyenne échéance une nouvelle ferme éolienne flottante de démonstration. Il s’agit du troisième appel à projets en France concernant l’éolien en mer. Trois des quatre zones éligibles sont situées en Méditerranée.
 
Si le quatrième site, breton, n’est pas retenu dans quelques mois, la Méditerranée abritera la ferme éolienne expérimentale.
 
Les groupements industriels candidats ont jusqu’au 4 avril 2016 pour déposer leurs dossiers. Ils  installeront trois à six machines expérimentales reliées au réseau électrique terrestre, au large de l’étang de Leucate, de la commune languedocienne de Gruissan ou du phare de Faraman, face à la Camargue.
 
Les 22 et 23 janvier 2015, une série d’ateliers organisée à Marseille sous l’égide du Pôle Mer Méditerranée, faisait le point sur l’épineux problème posé par les radars aériens militaires comme civils, et la non moins sensible question de l’activité des pêcheries.
 
Au cours du même trimestre une réunion similaire se tenait en Languedoc. À l'issue de ces concertations, le ministère de l'Ecologie a déterminé ces zones éligibles.
 
Le financement, qui cible tant le fonctionnement que l’investissement, concerne toutes les étapes du projet, depuis sa conception jusqu’au démontage des installations.

10 000 emplois en France ?

Le 2 décembre 2014, le Premier ministre Manuel Valls annonçait que le montant de l’appel à projets « éolien flottant » pourrait monter à 150 M€.
 
Le lobby de l’éolien France Énergie Éolienne se dit satisfait. Ce groupement d’industriels qui réunit une centaine d’acteurs estime que « cela encouragera les professionnels à atteindre les objectifs fixés par le projet de loi pour la transition énergétique de 23% de la consommation finale brute d'énergie en 2020 et de 40% du mix électrique à horizon 2030. »
 
Le plan gouvernemental de développement de l’énergie éolienne en mer, issu du « Grenelle de la mer » de 2009-2012, prévoit une puissance installée de 6 GW à l’horizon 2020. Cela représenterait alors 7% de la production électrique française d’origine renouvelable.
 
L’enjeu n’est pas uniquement climatique, puisque les perspectives brossées à l’issue des deux premiers appels d’offres par les plus gros opérateurs – EDF EN, Engie et Iberdrola, parlent de 10 000 emplois en France. « Il faut certes compter dans ces chiffres l’impact des retombées attendues pour d’autres énergies marines renouvelables comme l’éolien en mer posé, ou les hydroliennes » explique France Énergie Éolienne. Tout dépendra en fait des résultats de ces fermes expérimentales, en termes de pertinence technologique, environnementale et économique.
 
En 2014, plus de 2,7 GW d’éolien offshore ont été installés au plan mondial, sur 52,8 GW éoliens au total. Le coût de cette énergie s’établit dans une large fourchette de 90 à 150 Euros par MW.

En partenariat avec EDF
Après l'éolien offshore posé, l'éolien flottant semble dessiner l'avenir des ENR en littoraux (photo CC-CGP Grey)
Après l'éolien offshore posé, l'éolien flottant semble dessiner l'avenir des ENR en littoraux (photo CC-CGP Grey)

Mardi 15 Septembre 2015


Lu 1378 fois









Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert

LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE












À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.