Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

La population francophone augmente dans le monde... grâce à l'Afrique




Le monde francophone compte 524 millions d'habitants (carte : CERMF)
Le monde francophone compte 524 millions d'habitants (carte : CERMF)
MONDE. Paris n'est que la deuxième ville francophone dans le monde avec 11,1 millions d'habitants dans son agglomération. Elle est largement devancée par Kinshasa (14,6 millions). C'est ce que révèle le Centre d'étude et de réflexion sur le monde francophone (CERMF) qui se base sur les chiffres de Population Reference Bureau (PRB), un organisme privé américain spécialisé dans la démographie, et les données de l'Onu du rapport "les villes du monde en 2018"..

Au 1er janvier 2021, la population totale du monde francophone s'élèverait à 524 millions d'habitants. Soit plus que la population de l'Union européenne évaluée à 447,7 millions au 1er janvier 2020. Même dans ses anciennes frontières en ajoutant les 66 millions de Britanniques.

La première place de la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) reflète bien la source africaine principale vecteur de la progression de la francophonie qui a gagné 2,3% d'habitants en plus sur un an (2,7% en Afrique et 3% dans sa partie subsaharienne). Le continent africain comprend vingt-cinq pays francophones comptant 430 millions d'habitants (82% de la population totale francophone). "Ce dynamisme de l’Afrique francophone se traduit notamment par la montée en puissance des villes africaines, qui occupent désormais huit des dix premières places du classement mondial des métropoles francophones", souligne un communiqué du CERMF. Casablanca (3,8 millions d'habitants) se positionne à la sixième place derrière Abidjan (5,3 millions), Montréal (4,3 millions) et Yaoundé (4 millions). Par contre Alger (2,8 millions) se fait ravir de justesse sa dixième place par Ouagadougou.

Les francophones devancent les arabophones (454 millions d'habitants et une hausse +2,0% par rapport à 2019) et les hispanophone (470 millions et + 1,,0%).

1 milliard de francophone en 2060

Cette population, en contact quotidien avec la langue française, se répartit dans trente-trois pays et quatre continents sur 16,3 millions de km². La RDC, et ses 91,1 millions d'habitants, se situe à la première place des pays francophones suivie de la France (67,9 millions), l'Algérie (44,8 millions), le Maroc (36,8 millions) et Madagascar (28,1 million).

Les critères retenus ne permettent pas d'inclure dans le monde francophone le Liban. Le CERMF estime que dans ce pays, comme en Roumanie ou au Rwanda, le Français n'y est pas la langue de l'administration, de l'enseignement pour l'ensemble de la population scolaire, pas plus que la langue des affaires et des médias.

"Cet essor démographique s’accompagne également d’un grand dynamisme économique, et notamment en Afrique francophone subsaharienne qui constitue le moteur de la croissance africaine, en plus d’être globalement et historiquement l’espace le plus stable au sud du Sahara (avec le moins de conflits, de tensions ethniques, et une moindre criminalité)", note le centre d'étude.

"Cet ensemble de 22 pays a enregistré les meilleures performances économiques du continent pendant sept des huit années de la période 2012-2019, avec une croissance annuelle de 4,4 % en moyenne (5,0 % hors cas très particulier de la Guinée équatoriale), contre 2,8 % pour le reste de l’Afrique subsaharienne. Un dynamisme notamment dû aux nombreuses réformes accomplies par une majorité de pays afin d’améliorer le climat des affaires et de progresser en matière de bonne gouvernance, et qui est particulièrement important dans les pays de l’UEMOA (majeure partie de l’Afrique de l’Ouest francophone), qui continue à être la plus vaste zone de forte croissance de l’ensemble du continent (6,4 % en moyenne annuelle sur la période 2012-2019), en plus d’en être la zone la plus intégrée, devant la CEMAC (qui recouvre une partie de l’Afrique centrale francophone). Ces deux exemples d’intégration poussée, loin devant les autres ensembles régionaux, démontrent d’ailleurs que le panafricanisme est avant tout une réalité francophone", poursuit le CERMF. Il dénonce un "certain manque d'intérêt de la France pour l'Afrique francophone, qui n'a représenté que 3,6% de son commerce extérieur en 2019 (dont 1% pour la partie subsaharienne)". Et pointe "la faiblesse des investissements productifs réalisés dans ce vaste ensemble, à l'exception de la Tunisie et du Maroc". De plus, les aides publiques au développement versées par Paris ne bénéficient qu'à la marge au monde francophone. Les vingt-sept pays concernés ne perçoivent ainsi que 15 à 20% du montant total de ces aides, principalement réservées aux Etats membres de l'UE.

Selon le CERMF, la population francophone devrait atteindre le milliard d'individus en 2060.

Eric Apim
Mardi 12 Janvier 2021

Lu 2484 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

De "Algérie libre et démocratique" à "État civil et non militaire"

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.