Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
            Partager Partager

La mobilisation de l'investissement des diasporas, un challenge pour les agences de développement économique


Pour attirer les fonds des diasporas, les agences de développement économique méditerranéennes doivent bien cibler leurs recherches comme l'explique Anima Investment Network et l'applique la Fipa en Tunisie. English version



La mobilisation de l'investissement des diasporas, un challenge pour les agences de développement économique

Selon l'Onu, les envois de fonds des salariés implantés à l'étranger aux membres de leur famille dans leur pays d'origine "jouent un rôle anticyclique durant les périodes de ralentissement économique dans les pays bénéficiaires". L'Organisation estime que ces flux, permettant d'assurer les besoins fondamentaux des ménages et soutenant aussi l'éducation comme l'esprit d'entreprise, seraient trois fois plus importants que l'aide officielle au développement à l'étranger.

Pour Emmanuel Noutary, délégué général d'Anima Investment Network, "le débat sur l’implication de la diaspora est souvent focalisé sur les transferts d’argent et leur orientation insuffisante vers l’investissement dans les entreprises. On se trompe de cible. Ces transferts sont un filet social servant à financer la santé, l’éducation, le logement ou la consommation. Hormis pour les achats immobiliers, ils n’ont rien à voir avec l’épargne de la diaspora qui, elle, reste souvent dans le pays de résidence."

Depuis quinze ans, cette association aide les agences et les gouvernements des pays méditerranéens à capter l'intérêt de ses communautés expatriées. "Notre ambition est de promouvoir et d’accompagner des stratégies plus ciblées sur les hauts talents de la diaspora, pour mobiliser leur compétence, leur créativité, leurs réseaux à l’étranger, et éventuellement leur épargne, au service du développement des entreprises et de la promotion des opportunités dans les pays d’origine", commente Emmanuel Noutary.

La diaspora a besoin d'une reconnaissance des pouvoirs publics

Avec Up Tunisia, la Fipa veut attirer les investissements des talents tunisiens de l'étranger(photo : Fipa)
Avec Up Tunisia, la Fipa veut attirer les investissements des talents tunisiens de l'étranger(photo : Fipa)
"Pour prétendre mobiliser les membres de la diaspora à l’investissement, notamment productif, il faut établir un climat de confiance entre cette diaspora et les structures de promotion de l’investissement issues de leur pays d’origine", indique Zied Lahbib. "La diaspora a grandement besoin de reconnaissance des pouvoirs publics et que soit développée une prise de contact personnalisée tenant compte à la fois de leurs profils et de la spécificité de l’environnement dans lequel ils évoluent à l’étranger", précise le directeur du marketing international de la Fipa.

Depuis l'année 2021, l'Agence tunisienne de promotion de l'investissement extérieur développe un programme spécifique "Up Tunisia by Fipa". "Il permet aux compétences tunisiennes, d'à la fois leur permettre d’investir dans leur pays d’origine, mais également de leur donner les outils pour s’investir pour la Tunisie et sa relance économique en jouant un rôle d’influenceurs pour l’attraction d’investissements étrangers", souligne Zied Lahbib. "Nous ciblons les investissements porteurs de valeurs et créateurs de richesse, à l’opposé des investissements avec un impact mineur pour le développement économique du pays (immobilier, commerce…). Ce genre d’investissements réellement impactant et pérenne a des effets conséquents en termes notamment de création d’emplois et de montée en gamme de l’appareil productif. Aussi, la pérennisation des investissements est davantage en mesure d’impacter le développement économique à long-terme du pays", explique le représentant de la Fipa.

Jeudi 22 Juillet 2021


Lu 528 fois














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.