Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La liberté sur Internet recule en Méditerranée



            Partager Partager

La liberté sur Internet recule en Méditerranée
MÉDITERRANÉE. L'organisation non gouvernementale américaine Freedom House tire le signal d'alarme sur le déclin au cours des cinq dernières années de la liberté sur Internet dans le monde entier.

L'ONG de Washington, qui publie, mercredi 28 octobre 2015, son analyse pour l'année en cours, dresse la carte de l'Internet libre. Elle constate que la liberté totale sur Internet reste circonscrite à seulement quelques pays. Sur soixante-cinq pays étudiés, soit 88% des utilisateurs d'Internet au niveau mondial, Freedom House relève que quarante-deux gouvernements ont augmenté les retraits de la toile de contenus politique, religieux et même sociaux. Ils n'étaient que trente-sept ces dernières années. Quarante pays ont même emprisonnés des citoyens rendus coupables d'échanges d'informations concernant le même type de contenus. Alors que quatorze gouvernements renforçaient leur législation pour accroître la surveillance du Net depuis juin 2014 tout en renforçant leurs instruments de surveillance.

Freedom House attribue des notes aux pays de O (la meilleure liberté) à 100 (la pire). Le meilleur score (6) est obtenu par l'Islande, le pire par la Chine (88).

En Méditerranée, Freedom House range dans la catégorie des pays où l'Internet est partiellement libre, la Turquie (score de 58), la Libye (54) la Jordanie (50), le Liban (45), le Maroc (43) et la Tunisie (38). Ces trois derniers se trouvent en progression et les trois premiers en chute.

La Syrie avec un score de 87 en hausse et l'Egypte (61) en baisse se situent dans la catégorie des pays où l'Internet n'est pas libre.

La France (24) et l'Italie (23) entrent dans la catégorie des pays où l'Internet est libre. Comme l'Italie, la France affiche un recul, notamment avec les mesures de contrôle du web prises après les attentats de janvier 2015 à Paris.

L'enquête de Freedom House est financée par le ministère néerlandais des Affaires Etrangères, le département américain du Bureau de la démocratie, l'association Human Rights and Labor (DRL), Google, Facebook, Yahoo et Twitter.

Lire l'étude de Freedom House sur la liberté sur Internet


Mercredi 28 Octobre 2015

Lu 1905 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:12 Orange Cyberdefense s'implante à Casablanca €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss