Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La justice espagnole enquête sur le naufrage de Bankia



            Partager Partager

Le nouveau président de Bankia, José Ignacio Goirigolzarri, chargé de redresser une banque en pleine tempête (photo : Bankia)
Le nouveau président de Bankia, José Ignacio Goirigolzarri, chargé de redresser une banque en pleine tempête (photo : Bankia)
ESPAGNE. Le naufrage de Bankia  pourrait se transformer en véritable affaire d'État. Suite à plusieurs plaintes, dont une notamment déposée par le parti centriste UpyD (Union Progreso y Democracia), la justice espagnole a en effet ouvert une enquête sur les conditions d'introduction en bourse de cette entité bancaire issue de la fusion de deux caisses d'épargne : Caja Madrid et Bancaja.

L’investigation a déjà conduit à la mise en examen de trente-trois conseillers et dirigeants de Bankia, pour la plupart des responsables politiques et syndicaux de tous bords, dont l'ex-président de la banque, Rodrigo Rato, également ancien ministre de l’Économie du gouvernement de José Maria Aznar (et ancien président du FMI).

Ces inculpations s'appuient sur des suspicions de fraude et de manipulation des comptes de la banque, dont les actions se sont effondrées au lendemain de son entrée en bourse, pour perdre en quelques jours 60% de leur valeur.

Avec à la clé une possible accusation d'escroquerie envers les clients de l’entité bancaire dont les obligations ont été échangées contre des actions, et qui ont ainsi perdu une grande part de leurs économies.

Cette enquête de la justice espagnole provoque un malaise évident au sein de la classe politique, et plus particulièrement dans les instances du PP (Partido Popular), le parti du président du gouvernement Mariano Rajoy, dont Rodrigo Rato est l'un des proches conseillers.

Il s'agit aussi de savoir jusqu’où peuvent remonter les responsabilités, dans un dossier qui accumule quasi quotidiennement les plaintes. Une association réunissant 1 200 petits actionnaires de la Bankia envisage à présent de porter plainte contre le groupe Deloitte, qui avait été chargé de valider les comptes de l'entité bancaire avant son introduction en bourse.

Vendredi 6 Juillet 2012

Lu 1289 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.