Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La grogne des agriculteurs marocains contre les hésitations du Parlement européen ne cesse de s'accroître



            Partager Partager

Les agriculteurs européens craingnent les fruits et légumes marocains. Photo MN
Les agriculteurs européens craingnent les fruits et légumes marocains. Photo MN
MAROC. Le Parlement européen tarde à faire approuver l'accord agricole entre l'Union européenne et le Maroc, ratifié par l’ensemble des États membres de l'UE en décembre 2010 et négocié depuis 2006.

L'accord est perçu pour les agriculteurs marocains comme une résultante du "statut avancé" du Maroc auprès de l’Union européenne depuis octobre 2008 qui prenait acte du caractère stratégique de leur partenariat. La libéralisation des échanges illustrait cette nouvelle étape.

Mais l'accord agricole traîne des pieds, les professionnels marocains attribuent cette lenteur à l'existence de lobbies européens qui craignent une déstabilisation du marché agricole par l'importation massive de produits marocains.

« De nouvelles pressions et attaques injustifiées polluent encore le processus de ratification de l’accord », constate un collectif d’associations professionnelles agricoles et agro-industrielles.

Les fédérations des agriculteurs marocains assurent que la quantité totale des exportations de fruits et légumes du Maroc vers l’UE représente moins de 0,05% de l’ensemble des volumes échangés en Europe. Le marché de fruits et légumes représente, selon les statistiques européennes, « tout au plus 2,5% des importations intra et extra communautaires » de l'Union européenne envers le Maroc.

Les fédérations
relèvent également que le nouvel accord ne serait qu'une simple modification d'un accord déjà existant depuis 2013. Le débat, en plénière du Parlement européen, qui était programmé pour octobre prochain, vient d’être différé au mois de janvier 2012. « Ce dossier a trop duré », dénonce pour sa part Younès Zrikem, président de l’Association marocaine des exportateurs (Asmex).


Mercredi 21 Septembre 2011

Lu 4700 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Mars 2012 - 15:14 La logistique s'adapte au marché du vin


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss