Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La grève des ferries paralyse le port de Split



            Partager Partager

Grève au port de Split (Photo : Trajektna luka Split)
Grève au port de Split (Photo : Trajektna luka Split)
CROATIE. Aucun ferry, ou presque, ne quitte le port de Split. Depuis mercredi 15 octobre 2014, les soixante-cinq employés de la société “Trajektna Luka” ont décidé de manifester, bloquant ainsi les transports maritimes. 

Dans la deuxième ville de Croatie, “plus de quatre millions de personnes prennent un ferry chaque année”, affirme Duško Dadić, le président du syndicat des travailleurs de Trajektna Luka. “Nous chargeons plus de 800 000 voitures par an, mais l’autorité portuaire nous donne à peine 400 kunas (50 euros) pour l’amarrage et le chargement d’un ferry. Cela ne peut pas durer”, lance-t-il.

A Split, le montant de cette manoeuvre reste en effet nettement plus bas que dans le reste du pays. “Pour la même opération, à Zadar, Trogir ou Dubrovnik, les transporteurs gagnent entre 1200 et 1700 kunas (160-225 euros), soit trois fois plus qu’ici”, se désole Marco Mandirola. Le président de l'IBLA - l'association internationale qui défend les droits des remorqueurs - est venu exprès de Gênes pour soutenir les grévistes.

Notre entreprise existe depuis 1961. Et jusqu’en 2003, nous étions payés 70% plus cher”, reprend Duško Dadić. “Aujourd’hui, l’autorité portuaire de Split veut simplement se débarrasser de nous pour gérer les ferries à elle toute seule et générer plus de profits”, accuse-t-il. Avant d’ajouter : “nous poursuivrons ce combat jusqu’à ce que nos revendications soient prises en compte et que les tarifs soient revus à la hausse.”

Le ministre des Transports, Siniša Hajdaš Dončić, ne s’est toujours pas exprimé sur l’affaire. Et à Split, les bateaux risquent de ne pas lever l’ancre dans les prochaines semaines.

Jeudi 16 Octobre 2014

Lu 3279 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.