Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La grande mosquée de Marseille reçoit son permis de construire



            Partager Partager

La grande mosquée de Marseille ouvrira ses portes fin 2011 (maquette BAM)
La grande mosquée de Marseille ouvrira ses portes fin 2011 (maquette BAM)
FRANCE. Le permis de construire de la grande mosquée de Marseille a été délivré le 6 novembre 2009. Selon l'association chargée du projet par le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, la première pierre de cet édifice de 2 500 m² devrait être posée en avril 2010 dans le XV ème arrondissement de la cité phocéenne, et plus précisément sur le site des anciens abattoirs de la Madrague ville.

Elle ouvrira ses portes fin 2011 après un investissement de 22 M€.

Seul problème, mais de taille, le financement n'est pas encore bouclé. L'Algérie a versé 170 000€ et la communauté comorienne 60 000€. L'important reliquat devrait être levé par souscription ainsi que par l'aide d'une quinzaine de pays.

Une salle de prière de 3 000 m²

Le financement de la grande mosquée de Marseille n'est pas encore bouclé (maquette BAM)
Le financement de la grande mosquée de Marseille n'est pas encore bouclé (maquette BAM)
La grande mosquée de Marseille était un vieux serpent de mer avec un premier projet présenté dès 1937. Jean-Claude Gaudin avait relancé en juin 2001 se heurtant aux dissensions au sein de la communauté musulmane qui n'étaient pas d'accord sur le projet et ont donc mis huit ans à s'entendre.

"C'est un geste de rattrapage, insiste Jean-Claude Gaudin. Paris, Lyon, Lille, Montpellier ont depuis longtemps leur mosquée. Il y a près de 200 000 musulmans à Marseille dont la moitié sont des Marseillais. Ils ont tout simplement le droit d'avoir un lieu de culte comme l'ont les autres religions." 

Conçue par le cabinet d'architectes BAM (Bureau Architecture Méditerranée), la grande mosquée de Marseille bénéficiera d'une salle de prière de 3 000 m² pouvant accueillir 7 000 fidèles, d'une école coranique, d'un restaurant, d'une librairie, d'une bibliothèque et d'un centre culturel arabo-musulman.

Selon les estimations, un quart de la population marseillaise serait de confession musulmane. La ville compte 63 lieux de cultes musulmans.

Vendredi 6 Novembre 2009

Lu 4884 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.