Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La frontière terrestre algéro-marocaine pourrait être rouverte prochainement


Les déclarations apaisantes d’officiels algériens se multiplient ces dernières semaines sur la question de la frontière terrestre algéro-marocaine fermée depuis 1994. Constatant un réchauffement, depuis le début de l’année 2011, de la coopération entre les deux pays, des observateurs en concluent que la réouverture des frontières est pour bientôt.


            Partager Partager

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le roi Mohamed VI (photo DR)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le roi Mohamed VI (photo DR)
ALGÉRIE / MAROC. Le ministre algérien des Affaires étrangères s’est prononcé dernièrement en faveur de l’ouverture des frontières terrestres avec le Maroc. Mourad Medelci a toutefois précisé qu’avant d’en arriver là, il fallait régler les contentieux bilatéraux entre les deux pays (drogue, émigration clandestine…).

Le ministre propose de poursuivre les consultations entamées il y a trois mois. Il semble y avoir une évolution dans le discours du représentant de la diplomatie algérienne qui avait déclaré, au début du mois de mars 2011, « l’ouverture de la frontière n’est pas à l’ordre du jour. » 

En visite officielle au Maroc, le ministre algérien de l’Agriculture a précisé, le 25 avril 2011, que cette ouverture des frontières interviendrait «tôt ou tard». Rachid Benaissa a procédé à la signature d’un accord de coopération agricole de cinq ans en matière de vulgarisation scientifique, de développement de la production animalière et végétale et de lutte contre la désertification.

L’accord prévoit également un développement des échanges commerciaux. Il intervient après la signature d’un accord bilatéral en matière d’énergie en mars 2011 et d'un autre sur l'eau le même mois.

Le 16 avril 2011, le président Abdelaziz Bouteflika affirmait de son côté qu’«il n’existe pas de problème entre l’Algérie et le Maroc (…) Le problème du Sahara occidental est un problème onusien. Le Maroc est un pays voisin et frère. Il faut coopérer et nous devons coopérer.»

Déconnecter les relations bilatérales de la question du Sahara Occidental

Les officiels algériens ne ratent pas une occasion de rappeler que l’Algérie n’est pas directement partie prenante dans le dossier du Sahara Occidental qui oppose le régime alaouite au Front Polisario.

Mais ils réaffirment à chaque fois leur soutien indéfectible au peuple sahraoui qui lutte «pour son droit inaliénable à l’autodétermination tel que reconnu par l’ONU».

A la faveur des différentes déclarations, on peut noter que le discours officiel algérien sur les relations bilatérales a quelque peu évolué.

En 2008, le ministre de l’Intérieur de l’époque expliquait que le problème des frontières ne pouvait «être dissocié d’une approche globale de ce que nous voulons faire de notre Maghreb». Et Yazid Zerhouni de préciser à l’époque que «le Maghreb ne se limite pas seulement au Maroc et à l’Algérie. Il faut que tous les peuples qui se trouvent dans cet ensemble trouvent leur place».

Il semble que l’approche officielle algérienne sépare désormais le dossier du Sahara Occidental du dossier des relations algéro-marocaines, sans toutefois modifier sa position de soutien à la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et au Front Polisario.

L’évolution imprévisible autant qu’inquiétante de la situation en Libye et le vent de contestation qui n’épargne aucun régime de la région constituent sans aucun doute des motifs de rapprochement entre les deux capitales.

Pour toutes ces raisons, un certain nombre d’observateurs ont conclu que la réouverture des frontières terrestres était proche.

Une majorité d’Algériens en faveur de la réouverture

La frontière terrestre algéro-marocaine pourrait être rouverte prochainement
Cette nouvelle, si elle se confirmait, ne pourrait qu’enchanter les Algériens. Le visa d’entrée exigé par ce pays ayant été supprimé en 2005, il serait plus facile et moins onéreux de se déplacer par route ou par chemin de fer.

D’autant que l’autoroute Est-Ouest qui traverse l’Algérie de la frontière marocaine à la frontière tunisienne est pratiquement achevée et que les travaux de réalisation d’une seconde autoroute, située plus au sud sur les Hauts-plateaux, sont sur le point d’être lancés. Elle reliera également la zone frontalière algéro-marocaine à la zone frontalière algéro-tunisienne.

Des dizaines de milliers d’Algériens sont par ailleurs liés au Maroc par des attaches familiales. D’autres y possèdent des biens (terres, entreprises, bien immobiliers…), souvent depuis des lustres.

Des commerçants et autres industriels y voient une opportunité de faire des affaires alors que de nombreux citoyens aimeraient pouvoir faire du tourisme au Maroc en empruntant la route ou le chemin de fer qui est en pleine rénovation en Algérie.

Enfin, les partis et personnalités politiques algériennes ne cessent de réaffirmer leur attachement à l’idée d’un grand Maghreb démocratique des peuples.

Lire aussi: L’Algérie n’ouvrira pas sa frontière avec le Maroc pour l’instant
L’Algérie pourrait approvisionner le Maroc en gaz
Le Maghreb démocratique des peuples célébré par le FFS à Alger

A. Belkessam, à ALGER

Mercredi 27 Avril 2011

Lu 11788 fois




Dans la même rubrique :
< >

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par sahraoui le 29/07/2011 13:27
Du point de vue historique : l'Algérie n'est qu'une partie tranchée du Maroc. L'Algérie n'a que 50 ans d'existence. Revoir l'histoire de l'Algérie et du Maroc.
Du point de vue politique : Les deux pays ont commis de graves erreurs chacun vis à vis de l'autre.
Du point de vue économique : Pas de commentaire puisque le point intermédiaire est nommé: Zeuje Brales!

25.Posté par taqvaylitdz le 26/07/2011 03:06
Moi en tant que vrai algérien (pas comme ceux qui le prétendent alors que ce sont des marocains ..Eh oui il y en a )
en tant qu'algérien, j'aimerais qu'on laisse les frontières avec le Maroc fermées, et qu'on se retourne vers les autres pays voisins Tunisie, Libye, Niger, Mali et tout (même si il y en a des pauvres ce n'est pas grave)...Ce n'est pas pour punir les marocains.. Mais leur gouvernement de sa politique de trahison depuis que cette "famille royale" a vu le jour.
Nous sommes et voulons être un grand pays. Renforçons nos relation avec des grands... Pas avec le Maroc (ce n'est absolument pas intéressant pour nous économiquement parlant) ...je ne sais pas...regardons les turcs (on a d'excellentes relations avec eux, l'Iran, le Brésil, le Mexique, l'Italie, ...)
...
En revanche, je ne suis pas contre qu'on aille se défouler au Maroc ! :) ...mais ne les prenez pas trop au sérieux...Ils ont un état extrêmement faible sur le plan diplomatique... ce sont les amis du Bahreïn, de l'Arabie Saoudite [...] et les caniches des USA :D

24.Posté par gino wahrani le 03/07/2011 19:42
Algérien très fier de l’être. marocains et tunisiens vous êtes des serviteurs. Nous ALGÉRIENS on est des SEIGNEURS. Vous allez suivre les tunisiens bientôt, ouvrir une ambassade israélienne mais pas la frontière avec nous.

23.Posté par hachemi le 17/05/2011 16:03
Moi personnellement je suis pour l'ouverture des frontières terrestres sauf qu'il faut instituer le visa d'entrée.

22.Posté par conloche edouard le 14/05/2011 18:06
Un petit gazoduc, un petit oléoduc pour charger les hydrocarbures Algériens directement sur l'océan... ça vous dirait??
Cela représente une belle galette, reste à savoir qui va en manger le plus?
Comme je suis un roumi angélique je pense que c'est le peuple, non?

21.Posté par Sahraoui le 14/05/2011 16:59
Du point de vue historique : L'Algérie n'est qu'une partie du Maroc. Elle n'a que 50 ans d'existence.
Du point de vue politique : Les deux pays ont commis de graves erreurs chacun vis à vis de l'autre.
Du point de vue économique : Pas de commentaire puisque le point intermédiaire est nommé: Zeuje Brales!

20.Posté par Ziha le 13/05/2011 00:38
Certains commentaires me font drôlement rire... L'Algérie ne donne pas "gracieusement" le pétrole et le gaz au Maroc !! Les Algériens se haïssent déjà entre eux, comment voulez-vous qu'ils aient de la sympathie pour les Marocains ???

A vrai dire, la majorité des marocains ne veulent pas non plus de cette ouverture .. Donc pas question !!!

19.Posté par zarioh le 12/05/2011 16:55
Bonjour à tous d'un coté ou de l'autre des frontières
Je viens de parcourir quelques messages et je vois qu'il y a des imbéciles des deux cotés. Je vous informe que je suis marocain mais né en Algérie, je répond tout d'abord aux racistes algériens qui veulent garder les frontières fermées. En tant que refoulé par le gouvernement algérien je ne demande pas mieux qu'elle reste fermée.
Mais de l'autre coté vous avez tout à gagner qu'elles ouvrent, car comme certains internautes nous sommes tous de l'islam et nous avons beaucoup de sang mélangé entre nous. Même votre président a des attaches à 0ujda.
Nous aussi, en tant que marocains, nous avons des attaches en Algérie et oui nous avons besoin de votre pétrole et de votre gaz, et vous avez besoin de venir visiter un beau pays comme le Maroc.
VOILA CHERS FRÈRES POURQUOI LES FRONTIERES DOIVENT S'OUVRIR
Quand ferons nous comme l'Europe sans frontières ?

18.Posté par Algerien au MAROC le 09/05/2011 11:44
Je suis algérien, je suis installé au Maroc depuis 11 ans, et je n'ai aucun problème, pour rappel je fais partie des Algériens qui ont connu des moments difficiles lors des attentas de l'été 1994, et par l'honnêteté je n'oublie pas de citer nos frères marocains extradé d'Algérie en 1965.

Et je fais la lecture suivante:

* Le Maroc était lui à l'origine de la fermeture des frontières.

* Le Maroc fait bien de demander la réouverture des frontières mais doit aller au bout de la franchise et reconnaitre une erreur historique, de même que l'Algérie doit le faire pour les événements de 1965.

* l'Algérie justifie cette situation par la drogue et la contrebande. Or, je suis au Maroc et j'ai jamais touché cette drogue, donc le problème ce n'est pas celui qui produit mais celui qui consomme.

* Pour ce qui est de la contrebande, le gazoil algérien se vend en Tunisie, au Mali et au Niger. Est ce qu'on devrait fermer nos frontières avec eux aussi ?????????

قال تعالى : (( يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَبَثَّ مِنْهُمَا رِجَالاً كَثِيراً وَنِسَاءً وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي تَسَاءَلُونَ بِهِ وَالْأَرْحَامَ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلَيْكُمْ رَقِيباً )) (النساء:1).

وقال سبحانه وتعالى : (( فَهَلْ عَسَيْتُمْ إِنْ تَوَلَّيْتُمْ أَنْ تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ وَتُقَطِّعُوا أَرْحَامَكُمْ * أُولَئِكَ الَّذِينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ فَأَصَمَّهُمْ وَأَعْمَى أَبْصَارَهُمْ)) (محمد:23).


عن عائشة_ رضي الله عنها_ قالت : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: ((الرحم معلقة بالعرش تقول : من وصلني وصله الله،ومن قطعني قطعه الله )) البخاري- الفتح10(5989). ومسلم (2555) وهذا لفظه.

ASSALAMOU ALAIKOUM.

17.Posté par lilou le 02/05/2011 12:14
EN TANT QU'ALGERIEN JE RAPPELLE QUE LA CONTREBANDE N'A LIEU QUE PARCE QUE LES FRONTIERES SONT FERMEES. IL SUFFIT DE LES REOUVRIR ET DE COMMERCER DE MANIERE LEGALE ET LA CONTREBANDE S'ARRETERA. POINT FINAL. JE VOUS RAPPELLE AUSSI QU'A LA BASE L'ALGERIE ET LE MAROC N'ETAIENT QU'UN SEUL ET UNIQUE PAYS.

16.Posté par HATTOU le 01/05/2011 21:22
Je ne suis pas chaud pour l'ouverture sauf si le Maroc nous dit sincèrement ce qu'il peut donner à l'Algérie en contre partie des touristes algériens qui vont affluer par milliers vers casa, Fes, Marrakech, Meknes, Tanger et Oujda. Si on veut développer les relations économiques il faut que des deux côtés on s'attaque concrètement au phénomène de la contrebande sinon on va revenir à la case de départ

15.Posté par LOULOU le 30/04/2011 00:30
Quand je lis vos commentaires je vois qu'il y a du racisme même chez nous !!!
Je suis algérien, fier de l'être mais je suis pour l'ouverture des frontières. J'étais au Maroc il y a 2 mois et j'y suis resté presque 2 mois. J'ai bien aimé et j'ai bien vu qu'il n'y a aucun problème entre nous. Les marocains sont très sympa et je repart dans une semaine. Oui je suis pour l'ouverture des frontières, il est où l'Islam, où sont nos frères ? Arrêtez de parler comme des enfants. On est tous frères.

14.Posté par sahraoui le 29/04/2011 11:02
Qu’est ce que l’Algérie aurait fait si elle était à la place du Maroc ?
Sahara oriental, Occidental,… voir les cartes de ces 2 pays avant la colonisation française ?????

13.Posté par Yacine le 28/04/2011 18:40
Les marocains, et je ne généralise pas, pensent que les algériens ont besoin du Maroc pour survivre mais de grâce réveillez vous, le commentaire 2 voit que nous sommes tous des terroristes, et bien quand ça vient d'aussi bas il faut .......... j'espère de tout mon coeur que les frontières resteront fermées. A mon avis les deux pays seront gagnants mais un petit plus quand même du côté marocain. L'Algérie est plus riche, il ne faut pas se voiler la face. Moi j'ai travaillé au Maroc pendant 2 ans pour une boîte américaine dans la recherche pétrolière et je sais de quoi je parle. Le comble dans tout ça c'est que les peuples sont vraiment amis. Je n'ai jamais eu de problèmes là bas, mais à lire des commentaires pareils il vaut mieux rester comme ça, et je vous signale au passage que ce sont les marocains qui ont fermé les frontières, ce sont eux qui ont instauré le visa, ce sont eux les premiers qui l'ont levé et ce sont eux qui insistent les premiers sur la réouverture des frontières.

12.Posté par kacem belgique le 28/04/2011 15:38
Nous demandons l'ouverture des frontières, nous n'en avons rien à faire du pétrole ou du gaz. On est pauvre et faible pour affronter les autres car ceux qui sont contre l'ouverture ce sont ceux qui ont des intérêts ou ceux qui sont égoïstes. Les chefs ont fermé les frontières pour nous, mais pour eux ils s'échangent des diners dans leurs grand palais et Hôtel 5***********. Je dis toujours que la frontière est fermée pour les pauvres comme nous et pas pour ceux qui sont forts et malfaisants, car eux ils rentrent et sortent comme ils le veulent et quand ils le veulent. Ne soyez pas imbécile et ouvrez nous cette maudite frontière impérialiste. Je déteste cette fermeture et je suis libre car je suis marocain et algérien malgré vous!!!!!!

11.Posté par boualem le 28/04/2011 13:31
Non à l'ouverture, car ceux qui on mis la main sur le Maroc (sionniste) rêve de faire de même en Algérie. Les peuples n'y sont pour rien, ils restent frères avant l'existence de la frontière créée par qui vous savez. Seule la ouma est valable, le nationalisme est contraire à l'ISLAM. Libérez vous des nouveaux colons et reprenez votre souveraineté.
L'Algérie à des problèmes à cause de son pétrole et de son gaz, ainsi que de sa réserve de dollars. Des problèmes que d'autres rêvent d'avoir.

10.Posté par Kacem Belgque le 28/04/2011 13:17
Merci pour le commentaire N°9 Mr Chab., tout à fait d'accord avec vous. Rien à dire, il faut voir où nous en sommes, et pas les chefs de gouvernement. Ils vont tout de même disparaitre tôt ou tard. Hamdoullah qu'il existe des gents qui pense la même chose que moi. salam. vive l'islam.

9.Posté par Chab le 28/04/2011 10:27
A mes amis et frères marocains qui ont posté des messages ici. Mettez vous au niveau de l'Histoire et soyez responsables. Il y a des imbéciles dans les deux pays, tant au niveau des gouvernants qu'au niveau du peuple. Pensez-vous sincèrement que le pouvoir marocain est angélique et l'algérien diabolique ? Il y a des gens de bonne volonté des deux cotés et c'est cela qu'il faut mettre en avant. Les algériens ont payé cher en sang versé depuis 1830 et cela n'est pas la faute du peuple mais bien des forces coloniales dans un premier temps et de la mauvaise gestion des algériens eux mêmes. Le Maroc aussi a connu des heures sombres sous le règne du sanguinaire Hassan II, nous n'avions pas pour autant à l'époque considéré que tous les marocains étaient des barbares du fait de leur roi, au contraire, nous considérions que les marocains étaient des victimes d'un régime dictatorial auxquels il fallait accorder tout l'appui et la solidarité nécessaires. Evitons les raccourcis infondés et les jugements à l'emporte pièce. Ceux qui ne veulent pas du rapprochement entre les deux pays et les deux peuples ont leurs raisons, on peut en débattre et ça les regarde, mais de grâce, laissons une chance à l'histoire de s'écrire une fois pour toute au delà des pouvoirs qui disparaitront de toute façon et construisons dès maintenant ce Grand Maghreb dont on rêve, où la libre circulation permettrait à tout un chacun de se rendre compte que nous sommes un seul peuple avec une histoire commune, une langue commune et une culture commune. Les oiseaux de mauvaise augure, y compris ceux qui postent ici sont souvent en mission commandée, on les connait, des deux cotés et on leur demande, pour une fois de faire profil bas.

8.Posté par momo le 28/04/2011 09:43
Aux marocains et pour le gouvernement algérien c'est un soulagement l'ouverture des frontières -al-ma : c'est un problème qu'il faut voir en priorité.

7.Posté par mohammed Hlal le 27/04/2011 23:17
Nos voisins de l'est nous ont habitué à lâcher du lest à chaque fois que la roue semble tourner en leur défaveur. Juste après ils bombent le torse et reviennent à la case départ. Je suis oujdi et je ne suis pas contre l'ouverture de la frontière terrestre, mais à mon avis cette ouverture dans ces conditions n'est profitable pour personne, ni pour l'Algérie et encore moins pour le Maroc. Les choses doivent être clarifiées selon les intérêts bien compris des uns et des autres et laisser de coté les slogans creux qui font la risée des maghrébins, genre les frères, l'unité maghrébine, le destin commun de la Oumma etc.

1 2

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss