Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La fintech française iBanFirst choisit Tunis pour implanter son troisième centre de R&D



            Partager Partager

iBanFirst propose notamment une plateforme dédiéee aux transactions multidevises (Capture d'écran du site iBanFirst)
iBanFirst propose notamment une plateforme dédiéee aux transactions multidevises (Capture d'écran du site iBanFirst)
TUNISIE. iBanFirst, spécialiste français des services financiers pour les entreprises internationales, annonce, mercredi 22 juillet 2020, l'implantation d'un centre de R&D à Tunis. Il s'agira de son troisième après ceux de Paris et de Dijon. "La décision d’iBanFirst de localiser une partie de son activité en Tunisie s’est rapidement imposée, alors qu’il est de plus en plus difficile en France de recruter des profils tech de haut niveau. Ce pays est également très vite apparu comme une évidence du fait, notamment, de la proximité géographique, culturelle, linguistique entre ces deux pays", explique un communiqué.

" La Tunisie représente un fabuleux vivier de talents dans lequel nous allons pouvoir puiser les ressources qui nous manquent aujourd’hui pour accélérer le développement de notre produit. Le fait que nous soyons sur le même fuseau horaire a également été un critère de choix déterminant, afin que la collaboration entre les équipes en France et celles en Tunisie soit la plus fluide et la plus efficace possible", commente Oualid Abderrazek, chief product officer chez iBanFirst, et issu de l'Ecole Polytechnique de Tunis et de l'Ecole des Mines de Paris.

iBanFirst lance un plan de recrutement en France et en Tunisie avec quarante-cinq embauches à pourvoir en 2020, dont vingt sur le centre de Tunis. Ce dernier devait débuter son activité en mars 2020, mais la pandémie du coronavirus a retardé son ouverture.

Créée en 2013 à Paris et proposant une alternative à l'offre traditionnelle des banques, avec notamment une plate-forme dédiée aux transactions multidevises, iBanFirst (180 salariés) revendique plus de 4 000 clients dans toute l'Europe. L'entreprise française -réglementée par la Banque Nationale de Belgique en tant qu’établissement de paiement habilité à exercer dans toute l’Union européenne - a levé plus de 46 M€, en trois tours de table, auprès de fonds de capital-risque dont Elaia Partners, Large Venture (BPI France), Serena et Breega ainsi que de business angels dont Xavier Niel.


Mercredi 22 Juillet 2020

Lu 7095 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Juillet 2020 - 11:57 La Berd prête à accueillir l'Algérie en son sein


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.