Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La finance verte a représenté 51% des investissements totaux de la Berd en 2021


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 13 Janvier 2022 - Lu 732 fois


La Berd privilégie les investissements verts (photo: Berd)
La Berd privilégie les investissements verts (photo: Berd)
UE. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a investi 10,4 mrds€ en 2021, le second montant (après les 11 mrds€ de 2020) jamais atteint depuis sa création en mai 1990. "Ces excellents résultats soulignent la ferme volonté de la Banque de continuer à soutenir ses clients à la suite de la pandémie, ainsi que son engagement à décarboniser les économies et à permettre la transition vers un avenir plus durable, en mettant l'accent sur l'implication du secteur privé et le soutien aux réformes visant à lutter contre le changement climatique", souligne la Française Odile Renaud-Basso, présidente de la Berd depuis novembre 2020.

En 2021, l'institution a traité 413 projets (411 en 2020) et sa part dans le secteur privé a progressé de quatre points pour atteindre les 76%. Son intervention a permis de mobiliser environ 1,2 mrd€ de fonds de donateur pour soutenir ses opérations. Une somme provenant principalement de l'Union européenne, le plus grand donateur multilatéral de la banque.

51% des engagements totaux de la Berd en 2021, soit 5,4 mrds€, concernaient l'économie verte, un ratio record. En 2020, ces investissements n'atteignaient qu'une part de 29% contre 46% en 2019 et 25% en 2015. Le précédent exercice, la banque avait dû se concentrer sur la réponse à la crise de Covid-19 en réservant une grande partie de ses investissements à aider directement ses clients et les économies à lutter contre l'impact de la crise économique mondiale. Notamment en proposant, via des prêts d'urgence, des liquidités à court terme et des fonds de roulement qui, par nature, ne soutenaient pas de nouvelles dépenses d'investissement dans l'économie verte.

La Berd avait donc réalisé une pause dans sa nouvelle approche de la transition de l'économie verte de la Berd (GET), lancée en 2016 et mise à jour en juillet 2020 (GET 2.1), visant à favoriser l'utilisation d'énergie et de ressources durables.

Le programme Green Cities obtient 2 mrds€ supplémentaires

En juillet 2021, la banque a décidé de "rendre la majorité de ses investissements verts d'ici 2025". Fin 2021, ce chiffre est donc déjà  atteint. Dès novembre de cette même année, lors du Sommet sur le Climat (Cop26) à Glasgow, la Berd indiquait vouloir "doubler la mobilisation des financements climatiques du secteur privé d'ici 2025" et "atteindre des réductions annuelles nettes d'émission de gaz à effet de serre (GES) d'au moins 25 millions de tonnes sur la période de cinq ans". Elle entend y parvenir en se focalisant sur "l'écologisation du secteur financier, les systèmes énergétiques, la décarbonisation industrielle, les villes et les infrastructures environnementales, les systèmes alimentaires durables, les bâtiments écologiques et la connectivité durable".

Par exemple, son programme Green Cities (villes vertes) s'est étendu à cinquante-trois villes au cours de ses cinq années d'existence. Doté de 5 mrds€, il aide les villes à identifier, hiérarchiser et à répondre à leurs défis environnementaux par des investissements dans les infrastructures et des mesures politiques durables. En novembre 2021, la Berd a annoncé que ce programme doublerait sa taille avec une allocation de 2 mrds€ supplémentaires au cours des deux prochaines années dédiée aux infrastructures urbaines vertes.

"Les donateurs bilatéraux ont contribué à hauteur de quelque 123 M€ au Partenariat à fort impact pour l'action climatique (HIPCA), le premier mécanisme multidonateurs axé sur l'écologie de la Berd, lancé lors de la Cop26", précise un communiqué.

L'inclusion et le numérique ont été, avec la finance verte, les deux priorités stratégiques de la banque en 2021. 35% des projets menés à bien disposaient d'une composante ciblant l'égalité des genres (soit le double des prévisions plancher s'établissant à 18%). Ce pourcentage devrait être porté à au moins 40% d'ici 2025 alors qu'un quart des investissements annuels de la Berd se porteront sur des dossiers d'inclusion.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.









Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info