Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La finance islamique comme nouvelle perspective aux problèmes de croissance et de pauvreté

Par Ezzedine Ghlamallah, auteur du livre "Islam & éthique des affaires économiques et financières"*


, le Mardi 28 Juin 2022 - Lu 1691 fois


(photo: F.Dubessy)
(photo: F.Dubessy)
L’industrie financière islamique a connu un développement fulgurant depuis l’expérimentation menée à Mit Ghamr en 1963. Cela étant, elle reste encore très loin d’une adéquation parfaite de ses pratiques particulières à ses principes généraux. Ses prétentions premières d’abolition de l’asservissement par l’intérêt et d’action en toute justice au service de l’humanité entière ont été mises à mal dans le cadre de son opérationnalisation. De nombreuses institutions financières islamiques ayant préféré copier les instruments conventionnels et utiliser les instruments de dettes plutôt que les instruments participatifs fondés sur le partage des pertes et des profits.

Cela étant, le développement du marché des ṣukūk (certificats d’investissements islamiques) a toutefois permis à de nombreuses entreprises et gouvernements d’avoir accès à un volume de financements importants. Le processus d’institutionnalisation actuellement à l’œuvre permet d’entrevoir un développement pérenne de ses objectifs premiers même si, à ce jour, la finance islamique n’a pas encore réussi à honorer ses promesses d’inclusion financière, de prospérité et de richesse partagée.

La finance islamique repose sur des fondations doctrinales fortement enracinées dans une tradition millénaire du droit et de l’éthique des affaires. Son processus d’institutionnalisation, son mode de gouvernance et ses risques spécifiques ont fait d’elle un phénomène étudié dans toutes les universités du monde.

Effectivement, la recherche en économie et finance islamiques a considérablement progressé depuis le milieu des années 2000. Cela reflète la croissance rapide du secteur, avec environ 2 524 milliards de dollars d’actifs et une croissance de 525,75 % entre 2006 et 2019.

Vers une croissance de la finance islamique dans les pays occidentaux

Une autre caractéristique remarquable de la recherche en économie et finance islamiques est qu’elle repose en grande partie sur une discussion des problèmes économiques des pays en développement. Cela est dû au fait que la plupart des pays où la population est majoritairement musulmane sont classés parmi les économies émergentes. Cela offre donc une nouvelle perspective fondée sur la manière de traiter les problèmes de croissance et de pauvreté qui sont plus présents dans ces pays par rapport aux économies plus développées.

Des approches intéressantes ont été envisagées pour régler ces problèmes. Par exemple, l’intégration de la zakāh et du waqf dans le modèle de développement de la microfinance est une approche islamique très particulière de la finance philanthropique et inclusive.

Avec cette force à l’esprit, il est également possible de se pencher davantage sur la croissance importante de la finance islamique dans les principaux pays développés occidentaux. Les besoins des clients de la finance islamique et des clients potentiels dans ces pays seront très différents et les recherches futures pourront se concentrer davantage sur cet aspect.

La finance islamique comme nouvelle perspective aux problèmes de croissance et de pauvreté
* Paru aux Presses universitaires d'Aix-Marseille, le livre « Islam & éthique des affaires économiques et financières » a pour objectif d’apporter au lecteur une compréhension globale du système économique et financier islamique qui représente également un nouveau champ de recherche académique.

La première partie est consacrée aux fondements ainsi qu’aux enjeux et perspectives de développement du système financier islamique.

La seconde partie est dédiée à l’identification des thématiques de recherches dominantes en économie et finance islamiques.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info