Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La fermeture de Bic à Vannes va surtout bénéficier aux Tunisiens de Bizerte



            Partager Partager

Une partie de la fabrication de Vannes sera délocalisée dans l'unité tunisienen de Bizerte (photo : Bic)
Une partie de la fabrication de Vannes sera délocalisée dans l'unité tunisienen de Bizerte (photo : Bic)
FRANCE / TUNISIE. Le recentrage de Bic (2 mrds€ de chiffre d'affaires en 2017) sur ses métiers de base - papeterie, briquets et rasoirs - menace les trente-trois salariés du site Bic Ecriture 2000 à Vannes. En grève illimitée depuis jeudi 2 janvier 2019, les Bretons protestent contre le rachat de la filiale Bic Sport (fabricant de surfs, windsurfs, supwind, et kayaks) par l'Estonien Tahe Outdoors, le 2 janvier 2019, dont le siège social et l'outil industriel se trouvent sur le même site. L'acquéreur souhaitant disposer de l'ensemble des locaux, ceci va donc entraîner la suppression de leur atelier, qui était loué à Bic Sport.

Les salariés sont appelés à rester en poste jusqu'en juillet 2019, date de la fermeture effective de leur atelier à Vannes, pour former les Tunisiens de l'usine Bic de Bizerte (Nord de la Tunisie). Créée en 2013 après 12 M€ d'investissement, l'unité tunisienne de 10 000 m² - première usine verte du groupe dans le monde pour la fabrication d'instruments d'écriture - reprendra en effet 80% de la fabrication de Vannes avec les stylos Atlantis et Velocity. Les autres 20% bénéficieront à l'usine de Marne-la-Vallée, dans la région parisienne, à qui sera confié la production du stylo 4 couleurs (100 millions par an à Vannes depuis vingt ans).

Bizerte spécialisée dans les productions complexes

Dans un communiqué publié le 20 novembre 2018, Bic précisait vouloir "recentrer les usines françaises sur les lignes de produits de grande série plus automatisées et spécialiser l'usine de Bic Bizerte sur des productions à plus forte complexité destinées au marché européen et sur le production de grande série pour l'Afrique et le Moyen-Orient".

Seulement six des trente-neuf employés bretons pourraient être reclassés à Marne-la-Vallée. Les autres seront licenciés. Ils réclament une prime de 1 500 € de motivation sans condition en complément de la prime supra-légale.

Basée à Clichy (près de Paris), la société fondée par le baron Marcel Bich s'était diversifiée en 1979 avec Bic Sport pour fabriquer des planches à voiles. Bic Sport représentait 1% de son chiffre d'affaires.


Lundi 7 Janvier 2019

Lu 1349 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss