Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La facture d’importation des médicaments par les opérateurs privés algériens baisse de 140 M€ en 2009



            Partager Partager

La production algérienne de médicaments est en progression depuis l’arrêté du 30 novembre 2008 (photo DR)
La production algérienne de médicaments est en progression depuis l’arrêté du 30 novembre 2008 (photo DR)
ALGERIE. Le montant des importations de médicaments par les opérateurs privés algériens s’est élevé, en 2009, à 742 M€. Cela représente une baisse de près de 140 M€ par rapport à la facture de 2008 qui avait atteint 881,80 M€, soit une diminution de 15,8%.

Ce n’est pas la première fois que cette facture baisse ces dernières années, puisque le montant des médicaments importés était passé de 800,3 M€ en 2005 à 679 M€ en 2006, soit une chute de 121,3 M€.

Mais le cours était reparti à la hausse dès 2007 avec 777,9 M€ pour atteindre les 881,80 M€ en 2008.

Cette nouvelle tendance baissière est-elle purement conjoncturelle, c’est-à-dire liée directement aux dispositions de la loi de Finances complémentaire 2009 (LFC) qui ont rendu plus difficiles les opérations d’importation ?

L’augmentation de 50,1% de la facture d’importation de médicaments par la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), qui est passée de 105 M€ en 2008 à 158 M€ en 2009, ne contredit-elle pas cette tendance ?

Il est bien évidemment trop tôt pour l’affirmer, mais il convient toutefois de noter que la production algérienne de médicaments est en progression depuis l’arrêté du 30 novembre 2008 qui a décidé de la suspension d’importation de médicaments produits en quantité suffisante en Algérie.

Sur une année (2008-2009) la valeur des médicaments fabriqués localement a augmenté de 62,4%, passant de 261 à 424 M€. Sur la même période, les médicaments conditionnés localement ont vu leur valeur progresser de 26,5%, passant de 102 à 129 M€.

Lire aussi :Le marché algérien se rétrécit pour l’industrie pharmaceutique méditerranéenne
Une nouvelle politique économique algérienne

Amal Belkessam, à ALGER

Lundi 15 Mars 2010

Lu 5337 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 09:27 Sanofi va supprimer 670 emplois en France


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss