Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La facture alimentaire de l’Algérie force le débat sur la stratégie industrielle


Rédigé par Amal Belkessam, à ALGER, le Lundi 23 Mars 2009 - Lu 10090 fois

La facture alimentaire de l'Algérie a plus que triplé en cinq ans. Alors que les produits agricoles ne représentent que 0,2% du total des exportations du pays, ils constituent 30% de ses importations. Un projet de développement de la production va être débattu au gouvernement.


Abdelhamid Temmar, ministre de l’Industrie et de la promotion des investissements (Photo DR)
Abdelhamid Temmar, ministre de l’Industrie et de la promotion des investissements (Photo DR)
ALGERIE. En cinq ans, la facture alimentaire de l'Algérie a plus que triplé, passant de 2,5 mds$ en 2003 à 8 mds$ en 2008. Les produits agricoles ne représentent que 0,2% du total des exportations algériennes, contre plus de 96% pour les hydrocarbures. En revanche, ils constituent 30% du total des importations du pays.

Dans le but de faire face à une dépendance qui met en péril la sécurité alimentaire du pays, le ministre de l’Industrie et de la promotion des investissements a annoncé que l’industrie agroalimentaire figurait désormais en tête des priorités du gouvernement.

Il s’agit, selon lui, d’initier une démarche de substitution aux importations afin de satisfaire une demande intérieure croissante, l’Algérie comptant désormais plus de 36 millions d’habitants.

Abdelhamid Temmar ambitionne même d’exporter en vue d’accroître le montant des entrées en devises hors hydrocarbures.

La mise à niveau, une nécessité

Le développement de l’industrie agroalimentaire implique toutefois une mise à niveau des entreprises privées du secteur, ainsi qu’un développement de la production agricole du pays.

Ces deux aspects sont inscrits dans la "nouvelle stratégie industrielle" présentée il y a déjà un an par Abdelhamid Temmar. Récemment critiquée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia pour, selon lui, n'avoir aucune réalité et se réduire à des annonces médiatiques, elle fait l'objet d'un texte qui va être soumis au gouvernement pour débat au lendemain de l’élection présidentielle du 9 avril 2009.

Pour la première fois, une équipe mixte composée d’industriels et d’experts a été associée à l'élaboration de cette stratégie au sein du ministère. Cette nouveauté réjouit les industriels qui, depuis longtemps, se plaignent du manque de concertation et de prise en compte de leurs doléances.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info