Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La dette chypriote est détenue à 80% par les non-résidents


Rédigé par Eric Apim, le Vendredi 22 Juin 2018 - Lu 1683 fois


Charis Georgiadis, ministre chypriote des Finances, confie à une grande majorité sa dette publique aux non-résidents (photo : gouvernement République de Chypre)
Charis Georgiadis, ministre chypriote des Finances, confie à une grande majorité sa dette publique aux non-résidents (photo : gouvernement République de Chypre)
CHYPRE. La République de Chypre enregistre un record dans l'Union européenne pour sa dette publique à fin 2017. Selon Eurostat, 82,2% de non-résidents détiennent en effet sa dette publique brute.
Dans son étude publiée vendredi 22 juin 2018 , l'Office des statistiques de l'UE précise que cette dette (97,5% du PIB à Chypre) est détenue à 14,2% par les sociétés financières résidentes et à 3,7% par les secteurs non-financiers.

Les non-résidents détiennent principalement la dette dans la moitié des Etats membres de l'UE. Le plus faible taux (la Grèce est exclue de cet item) se situe à Malte (12,2%). A titre indicatif ce taux est de 44,1% en Espagne, 32,3% en Italie, 39% en Croatie et 49,9% en France.

Eurostat relève également que la part de la dette à court terme (moins d'un an) connaît également de fortes disparités. Elle se situe ainsi de 27,1% en Norvège à 0% en Bulgarie. Les pays méditerranéens se classent dans la moyenne basse, en dessous de la barre des 10% : 9,8% en France, 7,7% en Espagne, 6,5% en Grèce, 5,1% à Malte, 4,8% en Croatie, 2,7% en Slovénie et 1,8% à Chypre. Exceptions à cette règle, le Portugal dont 17,3% de la dette se trouve à court terme et l'Italie (12,9%).

Les prêts constituent jusqu'à 84,8% de cette dette en Estonie contre 2,3% au Royaume-Uni. En Méditerranée, ils s'échelonnent entre 80,8% en Grèce et 5,5% à Malte. Ce sont principalement les titres de créances qui financent cette dette. A hauteur de 91,3% à Malte, par exemple (chiffre record juste derrière la République Tchèque et ses 91,6%), de 85,2% en France, 84,8% en Espagne et de 84,5% en Italie.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info