Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France se trouve bien à l'ordre du jour



            Partager Partager

La déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France se trouve bien à l'ordre du jour
FRANCE. Réuni mercredi 23 décembre 2015, le conseil des ministres français a annoncé le maintien dans le projet de loi constitutionnelle de protection de la Nation de la déchéance de nationalité à tous les binationaux.

Christiane Taubira se trouve ainsi désavouée. La ministre française de la Justice avait, mardi 22 décembre 2015 lors d'une visite en Algérie, affirmé que cette mesure ne serait finalement pas mise en place. Le Conseil d'Etat avait lui donné un avis positif.

Voulue par le président François Hollande au lendemain des attentats de Paris, la déchéance de nationalité à tous les binationaux sera présenté au Parlement. Les débats sur le texte débuteront le 3 février 2016 à l'Assemblée nationale. Prévue dans l'article 2 du projet de réforme constitutionnelle, la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français sera possible seulement en cas de "crime terroriste" et une "décision de justice exécutoire". Actuellement, seuls les binationaux nés à l'étranger, donc naturalisés, pouvaient être déchus de la nationalité française.

Selon Manuel Valls, l'état d'urgence (qui sera modifié par l'article 1 du même projet de loi), en vigueur depuis le vendredi 13 novembre 2015 au soir des attentats, a permis 2 940 perquisitions et la saisie de 443 armes. Dans le même temps, 312 assignations à résidence ont été prononcées. Selon le Premier ministre, "le seuil des 1 000 individus ayant rejoint depuis la France les groupes djihadistes en Syrie ou en Irak vient d'être franchi...Environ 600 d'entre eux y sont toujours et on estime à 148 le nombre d'individus ayant trouvé la mort. 250 sont revenus sur notre sol."


Mercredi 23 Décembre 2015

Lu 3270 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 L'Espagne augmente son salaire minimum de 22%


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss