Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La croissance marocaine faiblit en 2018 à cause du net ralentissement du secteur agricole



            Partager Partager

La chute de la croissance de l'agriculture se répercute sur la croissance du Maroc (photo : F.Dubessy)
La chute de la croissance de l'agriculture se répercute sur la croissance du Maroc (photo : F.Dubessy)
MAROC. Selon une note du Haut-Commissariat au Plan marocain (HCP), le Produit intérieur brut (PIB) du pays n'a enregistré qu'une progression de 3% en 2018 contre 4,2% en 2017. Ce recul s'explique par un "net ralentissement" du secteur agricole dont la croissance est passée de 15,2% en 2017 à 4% en 2018. Dans le même temps le secteur des activités non agricoles subissait une légère baisse à 2,6% contre 2,9%. Alors que "les échanges extérieurs de biens et services ont dégagé une contribution négative à la croissance se situant à -1,3 point au lieu d'une contribution positive de 0,3% en 2017", indique l'instance.

Le revenu national brut disponible s'établit à 1 157,7 milliards de dirhams (106,5 mrds €) et accuse une chute de son rythme de progression passant de 8,2% en 2017 à 1,5% en 2018.

Dans cet arrêté des comptes nationaux provisoires de 2018, le HCP précise que la demande intérieure en volume a enregistré une hausse de 3,9% (3,6% en 2017) pour une contribution à la croissance du PIB de 4,3 points contre 3,9 points l'exercice précédent. La consommation finale des ménages (demande intérieure), tout comme l'investissement, tire donc désormais le PIB du Maroc.

Parmi les satisfactions figurent effectivement la hausse de 5,9% (4,1% en 2017) des investissements bruts (formation brute de capital fixe et variation des stocks).


Evolution des principaux agrégats

Opérations

 

2016

 

2017

 

2018

Décomposition du PIB

 

Croissance annuelle en % (aux prix de l’année précédente)


 


 

 

Produit intérieur brut (PIB)

 

1,1

 

4,2

 

3,0

Valeur ajoutée totale aux prix de base 

 

0,1

 

4,4

 

2,8

Agriculture  

 

-13,7

 

15,2

 

4,0

Hors agriculture 

 

2,1

 

2,9

 

2,6

Impôts sur les produits nets des subventions

 

8,8

 

3,1

 

4,6

Produit intérieur brut non agricole (*)

 

3,0

 

2,9

 

2,9

Demande  

 

 

 

 

 

 

Dépenses de consommation finale des ménages  

 

3,7

 

3,8

 

3,3

Dépenses de consommation finale des Administrations publiques  

 

1,5

 

1,9

 

2,5

Dépenses de consommation finale des ISBL  

 

6,0

 

2,1

 

3,2

Formation brute de capital fixe 

 

8,8

 

-0,2

 

1,2

Importations de biens et services 

 

14,5

 

7,9

 

7,5

Exportations de biens et services 

 

6,0

 

11,1

 

5,8

Décomposition du PIB

 

Aux prix courants

(en millions de DH)


 

 

Produit intérieur brut  

 

1 013 229

 

1 063 351

 

1 106 822

Valeur ajoutée totale aux prix de base 

 

894 601

 

940 831

 

976 114

Agriculture  

 

110 549

 

120 092

 

124 395

Hors agriculture 

 

784 052

 

820 739

 

851 719

Impôts sur les produits nets des subventions

 

118 628

 

122 520

 

130 708

Produit intérieur brut non agricole

 

902 680

 

943 259

 

982 427

Demande  

 

 

 

 

 

 

Dépenses de consommation finale des ménages  

 

586 461

 

609 882

 

636 065

Dépenses de consommation finale des Administrations publiques

 

195 644

 

201 821

 

210 014

Dépenses de consommation finale des ISBL  

 

5 845

 

6 007

 

6 175

Formation brute de capital fixe 

 

304 286

 

304 571

 

314 963

Importations de biens et services 

 

461 111

 

497 243

 

545 170

Exportations de biens et services 

 

358 192

 

395 706

 

428 724

Revenu national brut disponible (RNBD)

 

1 073 422

 

1 127 198

 

1 157 674

Epargne nationale brute (ENB)

 

285 472

 

309 488

 

305 420

Besoin de financement

 

42 726

 

37 690

 

65 594

Quelques ratios économiques

 

En %

PIB par habitant (en dirham)

 

29 380

 

30 510

 

31 426

RNBD par habitant (en dirham)

 

31 126

 

32 342

 

32 870

Dépenses de consommation finale des ménages/PIB 

 

57,9

 

57,4

 

57,5

Dépenses de consommation finale des APU/PIB 

 

19,3

 

19,0

 

19,0

Dépenses de consommation finale des ISBL/PIB  

 

0,6

 

0,6

 

0,6

Exportations de biens et services/PIB 

 

35,4

 

37,2

 

38,7

Importations de biens et services/PIB 

 

45,5

 

46,8

 

49,3

Taux d'investissement (FBC/PIB)

 

32,4

 

32 ,6

 

33,5

Taux d'épargne nationale (ENB/PIB)

 

28,2

 

29,1

 

27,6

Besoin de financement/PIB

 

-4,2

 

-3,5

 

-5,9

(*) Valeur ajoutée hors agriculture augmentée des impôts sur les produits nets des subventions




Mercredi 5 Juin 2019

Lu 982 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.