Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La croisière s'allie au Sud


Via la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les CCI des Bouches-du-Rhône, Var et Alpes-Maritimes signent un contrat de filière tourisme de croisière pour mieux développer ce secteur avec quarante-sept actions communes à la clef.


            Partager Partager

Préfet, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et présidents des CCI étaient réunis autour de la croisière (photo : F.Dubessy)
Préfet, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et présidents des CCI étaient réunis autour de la croisière (photo : F.Dubessy)
FRANCE. "En matière de tourisme, il faut que chacun existe dans son territoire et puisse se retrouver dans un ensemble." En paraphant, mardi 19 mars 2019 à Marseille avec tous les présidents des CCI, le contrat de filière tourisme de croisière en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier, président de cette région, a insisté sur la nécessité d'aborder ce marché avec "une destination commune et une marque ombrelle."

Trois clubs de la la croisière animent le secteur dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur qui regroupent dix-neuf ports* pour le maritime et six pour le fluvial**. Pour partir ensemble en ordre de bataille, il fallait s'unir. Ce que permet désormais le texte signé destiné à accompagner la structuration et la croissance de la croisière et à favoriser ses retombées économiques et sociales sur le territoire. "Nous avons mis deux ans et demi pour y arriver", commente Renaud Muselier.

En 2018, la région a accueilli 2,51 millions de croisiéristes pour le maritime - dont 1,71 million à Marseille, 610 919 dans les Alpes-Maritimes et 186 219 dans le Var - en 1 061 escales et 214 700 pour le fluvial (1 797 escales) , dont 90 000 pour Avignon.
Elle rassemble 50% du nombre total de croisiéristes français et 10% de mouvements de passagers en Méditerranée. Les retombées directes, indirectes et induites, s'élèvent à 430 M€ (étude réalisée en 2017 par la CCIMP), dont 57 M€ en impact direct, et la croisière maritime emploie 2 450 salariés en équivalent temps plein.

Un tourisme de croisière respectueux de l'environnement

Le Préfet de région et le président de la CCIMP se félicitent de la signature de ce contrat de filière mais savent qu'il reste du chemin à parcourir (photo : F.Dubessy)
Le Préfet de région et le président de la CCIMP se félicitent de la signature de ce contrat de filière mais savent qu'il reste du chemin à parcourir (photo : F.Dubessy)
"Le fait de travailler en filière à taille pertinente, la Région, nous met en situation de constituer la chaîne amont et aval pour attirer de plus en plus loin nos touristes. Et plus nous allons les chercher loin, plus ils resteront à terre. Il nous faut donc des lignes aériennes directes sur le continent américain et l'Asie", souligne Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence (CCIMP).

Pour Pierre Dartout, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, "il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers mais valoriser nos atouts en formant notamment toutes les personnes qui ont vocation à accueillir et en faisant accepter la croisière par la population locale. Ceci demande des progrès au niveau de l'environnement."

Car, si la croisière s'allie, la croisière salit aussi. Jean-François Suhas, président du Club de la Croisière Marseille-Provence, reconnaît le défi de la transition éco-énergétique ainsi que le fait que la pollution induite par "un passagers de navire de croisière en escale représente le même taux que s'il était venu en voiture." Il va d'ailleurs lancer une étude, notamment avec l'Ecole de la Marine Marchande, pour mieux étudier tout cela. Tout en rappelant qu'en avril 2019, la Compagnie Costa Croisières accostera dans la cité phocéenne avec ses premiers navires fonctionnant au GNL (Gaz naturel liquéfié). "Nous avons pris du retard, mais nous le comblons", insiste-t-il.

47 actions

Le contrat de filière va reposer sur 47 actions (photo : F.Dubessy)
Le contrat de filière va reposer sur 47 actions (photo : F.Dubessy)
Les partenaires se fixent quatre ambitions : accompagner la transition environnementale pour un tourisme de croisière respectueux du Plan Climat, renforcer le leadership en France et à l'internationale de la région comme destination de croisière, faire du tourisme de croisière un levier de développement global de l'économie régionale depuis le Rhône et la Méditerranée jusqu'au haut-pays, concevoir le tourisme de croisière de demain en invitant les passagers et les équipages à devenir ambassadeurs de cette destination.

Ces voeux vont se concrétiser à travers quarante-sept actions communes aux départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes sur trois ans. La Région participera à hauteur de 250 000 € à ce plan d'actions du contrat de filière sur un total de 680 000 €.

* Marseille, Cassis, La Ciotat, St Cyr-sur-mer, Bandol, Sanary, Six-Fours Les Embiez, Rade de Toulon (Toulon et La Seyne-sur-mer), Hyères, Porquerolles,Le Lavandou, Cavalaire, St Tropez, Fréjus, St Raphaël, Cannes, Antibes, Nice, Villefranche-sur-Mer.
** Châteauneuf-du-Pape, Avignon, Tarascon, Arles, Martigues, Port-Saint-Louis-du-Rhône.


Mardi 19 Mars 2019

Lu 1038 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.