Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La croisière aux avant-postes de l’industrie maritime pour la préservation de l’environnement

Par Robert Asdown, directeur technique Environnement et Opérations au sein de l’European Cruise Council (E.C.C).


Par Robert Asdown, directeur technique Environnement et Opérations au sein de l’European Cruise Council (E.C.C).


            Partager Partager

Robert Asdown, directeur technique Environnement et Opérations au sein de l’European Cruise Council (E.C.C). (Photo D.R)
Robert Asdown, directeur technique Environnement et Opérations au sein de l’European Cruise Council (E.C.C). (Photo D.R)
Précurseurs dans l’industrie maritime pour la préservation de l’environnement marin et la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, les opérateurs de croisières ont, dès les années 90, développé des initiatives de la quille à la pomme du mât !

Récemment, 90 zones d’économies d’énergie ont été identifiées sur un paquebot et concernent l’hydrodynamique, la propulsion, la coque, les systèmes de ventilation et de climatisation ainsi que les systèmes électriques et électroniques.

Notre politique en faveur du développement durable intervient au niveau de la stratégie des groupes, au sein de l’exploitation et de la recherche et du développement.

Tous les présidents de compagnies de croisières, sans exception, adressent des messages forts tant auprès des personnels qu’à l’attention du public sur la nécessité de préserver l’environnement.

Depuis quelques années d’ailleurs, les compagnies publient des rapports annuels sur le développement durable. Ce thème a pris une telle importance qu’à bord de chaque navire, un officier environnement veille à la bonne application des normes internationales et des directives. Cette notion de réduction de la consommation d'énergie et de production des gaz à effet de serre  intervient dès la conception des paquebots. Les architectes maritimes mettent leur créativité au service de la diminution de l’empreinte carbone.
Costa Croisières intègre désormais sur ses nouvelles constructions des systèmes de branchement au courant de quai. Holland America Lines teste actuellement des récupérateurs de fumées.

Afin de réduire la consommation de combustible, les paquebots ont diminué leur vitesse commerciale et parcourent moins de milles. Entre 2009 et 2013, une croisière moyenne est passée de 2000 à 1500 milles et une escale a été enlevée. Les itinéraires ne comptent désormais plus que cinq ou six escales au lieu de sept.
 

Imposer des installations de tri à terre

S’agissant des actions en faveur de la protection de l’environnement, le dynamisme des compagnies de croisière n’est plus à démontrer.  Très tôt, MSC Croisières optait pour la peinture anti-fouling à base de fluopolymères. Cette peinture empêche les organismes marins de s’accrocher à la coque et améliore la pénétration du navire dans l’eau et donc réduit sa consommation. MSC Croisières a également passé un accord pour la récupération des aluminiums à bord. Les milliers de canettes de soda finiront leur vie en matériaux de construction… 95 % des déchets produits sur un paquebot sont recyclés.

Tous les déchets sont triés à la main pour être ensuite recyclés. De grosses sommes ont été engagées dans l’acquisition de compacteurs afin de réduire au maximum la place des déchets à bord et de les débarquer plus facilement. Mais nous déplorons que nos efforts soient bien souvent réduit à néant une fois à quai.

Le Conseil européen de la Croisière (ECC) appelle la Commission européenne à prendre rapidement des mesures pour imposer des installations de tri sélectif à terre. Les armateurs ont également investit massivement dans l’installation de systèmes de purification des eaux grises et noires permettant de rejeter à la mer de l’eau potable.

Dans les cabines et les espaces publics, les lampes dotées de détecteurs de présence contribuent également à réduire la consommation électrique. Même l’huile de cuisine devient du biodiesel !

La mobilisation de l’industrie de la croisière en faveur du développement durable lui a valu ces dernières années de se voir récompensée par les organismes de certification.

Article réalisé avec la CCI Nice Côte d'Azur

english version


Lundi 24 Septembre 2012

Lu 2142 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Israël, Iran et Russie : que veut vraiment Donald Trump ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.